Ostéochondrite ou ostéochondrose

Concilio - Ostéochondrite ou ostéochondrose

Le saviez-vous ?

En dépit de leur aspect inerte, nos os sont des tissus vivants soumis à l’épreuve du vieillissement, des fractures, des tumeurs et infections.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que l'ostéochondrite ?

Egalement connue sous le nom d’ostéochondrose, l’ostéochondrite est une anomalie de la croissance osseuse, notamment au niveau du cartilage. Cette maladie touche essentiellement l’épiphyse, l’apophyse, les corps vertébraux, les petits os et certaines autres articulations. Chez l’homme, elle peut atteindre entre autres la hanche, la tête de l’humérus, la tête du radius, les plateaux vertébraux, le tibia, la pointe de la rotule, le corps de la rotule, le genou, le coude…

L'ostéochondrite laminaire

L’ostéochondrite laminaire de ​Martin du Pan et Rutishauser touche les grosses articulations, surtout la hanche. Cette pathologie atteint essentiellement les enfants et adolescents en pleine croissance. Elle se caractérise par la présence de lésions de la membrane synoviale, du cartilage des articulations et la zone osseuse située en dessous du cartilage. Extérieurement, elle se manifeste par des douleurs associées à une boiterie avec ankylose. Elle évolue vers la raideur et une infirmité nécessitant une intervention orthopédique et une reconstruction plastique. Une radiographie suffit pour la diagnostiquer. Elle permet de visualiser une déminéralisation et une décalcification des os. En général, une mise au repos de l’articulation touchée suffit pour assurer la guérison. Cependant, des complications peuvent survenir comme le détachement d’un morceau de cartilage. Il faut alors procéder à un traitement chirurgical par arthroscopie.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


L'ostéochondrite déformante juvénile de la hanche

L’ostéochondrite déformante juvénile de la hanche ou la maladie de Legg-Calvé-Perthes atteint 0,2 à 20 enfants sur 100 000. Elle touche essentiellement la zone d’ossification, notamment la tête fémorale. Sans traitement, le tissu osseux se condense, occasionnant une coxa plana qui peut évoluer en arthrose. Cette pathologie est favorisée par le tabagisme maternel. Le diagnostic se pose généralement suite à une douleur localisée au niveau de la hanche. Cette douleur augmente avec l’effort physique. Si la hanche est malade, elle présente une flexion de 15° pendant l’examen clinique. L’affection évolue sur plusieurs années. Une prise en charge tardive peut entrainer une intervention chirurgicale.

L'ostéochondrite disséquante

L’ostéochondrite disséquante se traduit par l’atteinte de l’os situé sous le cartilage. Cette pathologie évolue vers la séquestration d’un petit fragment osseux. Suivant les résultats de la radiologie, une simple restriction des activités sportives suffit pour la traiter. Une immobilisation avec une genouillère peut être prescrite selon la gravité du cas, notamment chez les enfants turbulents. Un traitement médicamenteux peut soulager la douleur. En revanche, une ablation du fragment osseux peut s’avérer nécessaire si un corps étranger est détecté. Le médecin peut également préconiser la réalisation de multiples perforations pour obtenir une vascularisation de l’ostéochondrite. Cette intervention est généralement indiquée chez l’adolescent.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.