Chambre d’inhalation

Concilio - Chambre d’inhalation

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

En quoi consiste la chambre d’inhalation ?

La chambre d’inhalation est un réservoir, généralement en plastique (peut aussi être en silicone stérilisable ou en métal) interposé entre l’aérosol doseur et la bouche du patient. Ce dispositif est pourvu d’un masque ou d’un embout buccal par lequel passe le traitement projeté par l’aérosol.

La chambre d’inhalation est utilisée afin de faciliter et améliorer la prise du médicament et de favoriser son passage dans les poumons. Ce dispositif se compose d’un tube de forme et volume variables (conique, cylindrique…), d’un orifice sur lequel est introduit l’embout de l’aérosol doseur, d’un embout buccal et parfois d’un système de valves.

Dans quel cas utiliser une chambre d’inhalation ?

Pouvant être utilisée par tout patient, la chambre d’inhalation est recommandée dans le cas où le patient présente des difficultés de coordination entre le déclenchement de l’aérosol avec la main et l’inspiration du médicament par la bouche.

Elle est obligatoirement prescrite pour les enfants de moins de 6 ans, et parfois pour les adultes. Ce dispositif permet de prendre le médicament sans grand effort, surtout en cas de gêne respiratoire.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Comment l’utiliser ?

Pour utiliser une chambre d’inhalation, il faut commencer par enlever le capuchon de l’aérosol ou de l’inhalateur, puis agiter le flacon du médicament. L’embout de l’aérosol est ensuite introduit à l’arrière de la chambre. L’embout buccal du dispositif doit être placé dans la bouche. Le patient ferme ses lèvres autour de l’embout en prenant soin de ne pas le mordre. Dans le cas où le malade est un bébé, un masque doit être placé sur nez et sa bouche. L’étape suivante consiste à appuyer sur l’aérosol afin de déclencher une dose de médicaments dans la chambre d’inhalation.

Le patient doit inspirer lentement et profondément par la bouche. Si possible, la respiration doit être maintenue pendant quelques secondes après chaque inspiration. 5 cycles respiratoires par dose sont préconisés. Si plusieurs médicaments inhalés sont prescrits, il est recommandé d’attendre 5 minutes entre chaque.

Comment entretenir une chambre d’inhalation ?

Pour éviter la formation de bactéries dans la chambre d’inhalation et garantir sa durabilité, un entretien doit être régulièrement réalisé. Une fois par semaine, le dispositif doit être lavé avec de l’eau tiède légèrement savonneuse. La chambre d’inhalation doit être remplie à moitié, puis secouée. Il faut ensuite la rincer à l’eau claire et la faire sécher à l’air libre sans la frotter. À noter que certains dispositifs demandent des techniques d’entretien particulier. Avant de les nettoyer, il est recommandé de lire attentivement la notice.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.