Cancer du sein : comment le dépister ?

Le saviez-vous ?

Le check-up médical ou bilan santé est sûrement le meilleur moyen pour faire un point complet sur votre état de santé et permettre un dépistage précoce.

Concilio vous donne accès au meilleur de la prévention pour vous et vos proches, en sélectionnant pour vous les meilleurs centres de soins partout dans le monde.

Pourquoi dépister le cancer du sein ?

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, avec 59 000 nouveaux cas détectés par an. Il est également l’affection qui cause le plus de mortalité chez les femmes avec plus de 12 000 décès par an.1
Un dépistage précoce est nécessaire pour pouvoir combattre efficacement le cancer du sein et éviter les traitements sévères pouvant causer des séquelles importantes. En effet, un cancer détecté très tôt nécessitera un traitement plus simple. Dans le cas où les ganglions ne sont pas encore atteints et que la tumeur est encore inférieure à 1 cm, la guérison est obtenue dans 90 % des cas.

À qui s’adresse le dépistage ?

Tous les deux ans, un dépistage est recommandé chez les femmes âgées entre 50 et 74 ans qui ne présentent pas de symptôme ni de facteur de risque autre que l’âge. En effet, les femmes de plus de 50 ans sont les plus touchées, représentant ainsi plus de 80 % des patientes atteintes de cette maladie. Pour celles qui présentent un risque élevé (antécédent familial, un précédent cancer…) de développer un cancer du sein, la surveillance est plus stricte et elle est organisée par le médecin traitant ou encore le gynécologue.

Par ailleurs, dès l’âge de 25 ans, il est recommandé de réaliser un examen clinique des seins tous les ans par un professionnel. Chaque femme peut également réaliser régulièrement une palpation des seins.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser le développement d’un cancer du sein : l’hormone, la reproduction, des antécédents familiaux et l’environnement.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

Nous avons sélectionné plusieurs centres de santé partenaires réputés et dotés des technologies d’imagerie les plus récentes :
Scanner thoracique, échographie rénale, échographie thyroïdienne, panoramique dentaire… Vous aurez accès à un examen d’imagerie complet dans un centre à la pointe de la technologie.

Quand consulter ?

Chaque femme doit être consciente des actions à entreprendre afin de détecter de manière précoce le cancer du sein :

  • Consultation auprès d’un médecin en cas de : présence d’une boule ou d’une grosseur sous un bras ou au niveau du sein, au niveau de la peau (œdème, rougeur…), au niveau du mamelon (rétractation, suintement, changement de couleur, écoulement…) ou encore changement de la forme des seins.
  • Un examen clinique des seins est à réaliser tous les ans à partir de 25 ans. Cela consiste à palper les seins pour détecter la présence d’un nodule ou autres modifications de ses caractéristiques.
  • Une mammographie de dépistage est à réaliser tous les deux ans pour les femmes âgées entre 50 et 74 ans.
  • Un suivi spécifique doit être effectué pour les femmes ayant des prédispositions génétiques ou des antécédents médicaux familiaux ou personnels.
    Comme il s’agit d’un acte médical, le dépistage du cancer du sein a ses avantages et aussi ses limites. Un dépistage précoce permet de détecter une lésion avant que les symptômes n’apparaissent. Avec un traitement adéquat, les chances de guérison sont ainsi plus élevées.

La mammographie étant un examen utilisant des rayons X, une exposition répétée peut aussi causer l’apparition d’un cancer. Elle doit être effectuée uniquement en respectant les recommandations du corps médical.

Du nouveau pour 2019 : MyPeBS

Financée par l’Union européenne dans le cadre d’une grande étude dans 5 pays, MyPeBS pour « My Personal Breast Screening » est une étude clinique internationale consistant en l’application d’une stratégie de dépistage personnalisé du cancer du sein. Le but étant d’analyser en détail le risque propre à chacune de développer un cancer. En effet, depuis des décennies, l’âge est le seul élément pris en compte pour inviter les femmes à passer une mammographie. L’objectif de cette étude, portant sur 85 000 femmes, est de détecter de manière précoce un cancer chez les patientes les plus à risque, et de diminuer le nombre d’examens chez celles qui le sont le moins.

Cette étude contrôlée randomisée comparera deux groupes de femmes: un groupe qui suivra le dépistage du cancer du sein standard actuel (Groupe standard), et un groupe qui suivra une stratégie de dépistage personnalisée basée sur le risque (Groupe personnalisé), qui nécessitera un test ADN sur échantillon de salive et une visite supplémentaire par rapport au Groupe standard.

Une fois les résultats de l’étude connus, MyPeBS proposera des recommandations générales pour un dépistage plus efficace et plus sûr du cancer du sein en Europe.2

Sources

  1. Lutter contre le cancer du sein – Oncorif
    https://www.oncorif.fr/2019/09/lutter-contre-le-cancer-du-sein-des-petits-gestes-pour-prevenir-pres-de-20-000-cancers-par-an/
  2. MyPeBS : une étude internationale pour une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein
    https://mypebs.eu
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

Concilio : le numéro un européen de l’accompagnement santé complet pour particuliers et entreprises.