Phlegmon des gaines digitales ou ténosynovite infectieuse des gaines des fléchisseurs

Concilio - Phlegmon des gaines digitales ou ténosynovite infectieuse des gaines des fléchisseurs

Le saviez-vous ?

Cette infection grave représente 20% des infections de la main et peut, si elle n’est pas traitée rapidement, avoir des conséquences préjudiciables pour la fonction du doigt et, au-delà même, de la main. L’amputation est toujours un risque.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Le phlegmon de la gaine des fléchisseurs correspond à l’infection des gaines synoviales digitales, membranes entourant les tendons.

Cette infection fait généralement suite à l’inoculation directe de la gaine par un agent pénétrant septique tel qu’une aiguille, des fragments de verre souillé ou une dent de chat. Elle peut également être engendrée par la propagation d’une infection de voisinage, suivie de signes généraux en rapport avec cette infection.

Diagnostic

Le diagnostic du phlegmon des gaines digitales inclut un interrogatoire de recherche permettant de déterminer l’agent causal, le mode de survenue, la notion de piqûre ou morsure, le délai écoulé depuis l’accident ainsi que les traitements éventuels à adapter. D’autre part, il vise à connaître les problèmes de terrain et l’état des vaccinations antitétaniques.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Signes cliniques

Au bout de quelques heures, voire quelques jours du traumatisme, l’on retrouve un gonflement du doigt, des douleurs sur le trajet du doigt, dans la paume, voire au niveau du pli du poignet. À cet effet, étendre le doigt devient désagréable et la pression du cul-de-sac de la gaine se révèle douloureuse. Dans la phase plus avancée de la maladie, le doigt rougit et gonfle si bien qu’il est difficile de l’allonger. Par ailleurs, des ganglions peuvent survenir ainsi qu’une lymphangite et une fièvre. Lors de la crise, l’on distingue 3 stades :

  • Stade 1 : le liquide est sombre ou clair, abondant, et la synoviale tend à devenir inflammatoire.
  • Stade 2 : lorsque la synovite est purulente, l’atteinte de la synoviale est effective, mais le tendon reste intact.
  • Stade 3 : dans le cas de la nécrose infectieuse du tendon.

Traitements

Comme les antibiotiques ne possèdent pas la capacité d’infiltrer la gaine des tendons, la prise en charge du phlegmon des gaines digitales reste toujours chirurgicale. L’opération vise à exciser l’ensemble du trajet de la plaie en bloc.

  1. Dans la phase 1, l’on réalise un abord proximal dans le cul-de-sac en vue d’effectuer un prélèvement et un lavage de la gaine du tendon. En cas de présence de pus dans la gaine, une ouverture compète du doigt permet d’extraire les régions infectées ou nécrosées.
  2. Dans la phase 2, l’on réalise une incision sur toute la longueur du doigt à travers une synovectomie complète, suivie de lavages multiples. À l’issue de cette opération, la fermeture est laissée inachevée de manière à atteindre la zone infectée.
  3. Dans la phase 3, une résection complète ou partielle du tendon s’impose, accompagnée d’une cicatrisation dirigée ultérieure ou des lambeaux locaux.

À l’issue de l’intervention chirurgicale, une antibiothérapie complémentaire est recommandée selon la gravité de la lésion et du germe retrouvé.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.