Communication inter auriculaire

Généralités

La communication inter auriculaire correspond à une communication entre les deux oreillettes droite et gauche du cœur en raison d’un déficit au niveau de leur paroi commune, appelé le septum inter auriculaire. Ce dysfonctionnement fait suite à un passage anormal du sang de l’oreillette gauche vers l’oreillette droite, engendrant dans un premier temps une dilatation des cavités droites pour évoluer vers une élévation des pressions pulmonaires.

Les symptômes

Une petite communication inter auriculaire peut demeurer asymptomatique pendant longtemps avec comme seul signe un souffle systolique 3/6 de haut débit à travers la valve pulmonaire. Toutefois, quelques signes peuvent surgir dans de rares cas tels qu’une insuffisance cardiaque congestive, une mauvaise croissance et des infections respiratoires incessantes. Des bruits fruits, une tachycardie et un souffle banal ou absent peuvent être perçus lors d’un examen clinique banal.

Le diagnostic

Le diagnostic de la communication inter auriculaire consiste en une auscultation en vue de retrouver un souffle systolique éjectionnel, un dédoublement fixe du 2e bruit. Un ECG et une échocardiographie sont également préconisés. Au cours de ces divers examens, on recherche d’éventuelles dilatations dans les cavités droites ainsi qu’un mouvement septal paradoxal.

Le traitement

La prise en charge de la CIA passe généralement par un traitement chirurgical. Il consiste à obturer la communication à l’aide d’une ombrelle adaptée aux communications centrales. D’autre part, la fermeture par chirurgie est effectuée sans circulation extracorporelle à six ans, voire après la puberté pour les filles.

Réalisée sous anesthésie générale, cette opération conduit à une hospitalisation de 3 à 4 jours

Les complications

Les principales complications de cette intervention chirurgicale sont notamment les hématomes et les hémorragies en raison de la ponction d’un vaisseau et le passage des sondes. Si les infections restent rares, l’injection d’iode est susceptible d’entrainer des allergies.