La micro-greffe de cheveux : l’implant capillaire

Concilio - La micro-greffe de cheveux : l’implant capillaire

Le saviez-vous ?

En France, plus d’un million de personnes ont déjà eu recours à la chirurgie plastique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie plastique.

La micro-greffe des cheveux

Vous perdez vos cheveux ? Plus de 60% des hommes et environ 10% des femmes sont touchés par l’alopécie. Quand cette pathologie devient embarrassante ou prononcée, la micro-greffe des cheveux apparaît comme une solution discrète, durable et esthétique. Cette technique est plutôt adaptée aux petites surfaces, elle s’adresse donc aux calvities peu importantes. Les avancées chirurgicales permettent des opérations indolores sans période d’éviction sociale.

Les traitements de micro-greffe folliculaire et de transplantation de cheveux conviennent autant aux hommes qu’aux femmes préoccupés par la chute des cheveux. Cette microchirurgie des cheveux consiste à l’implantation d’un à deux cheveux à la fois. Il ne faut pas la confondre avec la greffe qui consiste à implanter une pastille de cinq à dix cheveux en même temps. D’autres traitement de la calvitie sont également envisageables : Finastéride, réduction de tonsure

Les promesses de la micro-greffe des cheveux

Cette technique indolore et simple se déroule sous anesthésie locale et ne nécessite aucune hospitalisation. Il n’y a donc pas d’arrêt de l’activité professionnelle. Garantissant une repousse définitive du cheveu, elle offre un aspect naturel et en harmonie avec l’implantation originelle, puisque les cheveux repoussent un par un. Enfin, les patients ont la satisfaction de voir repousser leurs propres cheveux sur les zones dégarnies sans en manquer sur les zones prélevées.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Avant la micro-greffe : la consultation et les soins préopératoires

Il est important de traiter les cheveux pour ne pas en perdre plus. Cela permet d’envisager une micro-greffe uniquement sur les zones clairsemées. Il est capital de stabiliser la chute par des soins pré et postopératoires pour à la fois permettre la repousse correcte des cheveux implantés et conserver les cheveux existants.

L’intervention de la micro-greffe des cheveux

Cette technique n’utilise ni point de suture ni scalpel et ne laisse aucune cicatrice. La chirurgie se pratique en ambulatoire sous les directives d’une équipe spécialisée. Les patients peuvent généralement rentrer chez eux quelques heures après l’intervention. Une anesthésie locale est réalisée au niveau des zones d’implantation et de prélèvement. Aucune douleur n’est ressentie durant l’intervention, dont les phases se résument au prélèvement et à l’implantation des greffons. L’acte chirurgical dure entre 2 et 4 heures pour les séances les plus importantes.

Après la micro-greffe et les soins postopératoires

Il est possible de se laver les cheveux dès le lendemain de l’opération. Les micro-croûtes ou têtes d’épingle persistent pendant 6 à 8 jours et tombent spontanément. Les cheveux repoussent naturellement entre 2 et 3 mois après l’intervention. L’aspect est résolument naturel, car les cheveux implantés appartiennent au patient. Ils sont implantés unitairement et de manière parfaitement discrète sur la zone frontale.

446 chirurgiens plastiques recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.