Réduction de tonsure : chirurgie du cuir chevelu

Concilio - Réduction de tonsure : chirurgie du cuir chevelu

Le saviez-vous ?

En France, plus d’un million de personnes ont déjà eu recours à la chirurgie plastique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie plastique.

Qu’est-ce que la réduction de tonsure ?

Cette méthode couramment pratiquée en médecine esthétique vise à traiter les moyennes ou grandes calvities ou lutter contre la perte anormale de cheveux. Les zones du crâne principalement touchées sont le sommet de la tête et la partie frontale. Offrant un aspect esthétique assurément naturel, la réduction de tonsure classique procure des résultats plus que satisfaisants.

La réduction de tonsure classique

Cette technique consiste à réduire la zone de calvitie en répartissant le cuir chevelu étoffé de cheveux sur la zone glabre du crâne. Cela permet de couvrir une partie ou la totalité des zones clairsemées.

Le praticien découpe une partie de la zone chauve et la referme immédiatement en étirant la peau environnante. Simplement dit, il joue avec l’élasticité de la peau pour couvrir la zone où le cuir chevelu a été enlevé. Celle-ci est généralement de 3 à 4 centimètres de large et 10 à 12 centimètres de long.

Il est possible d’ajouter une greffe ou micro-greffe de cheveux à la réduction de tonsure pour un résultat optimal. La combinaison des deux gestes chirurgicaux permet de réduire la quantité de greffons capillaires nécessaires à la greffe.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Quelles sont les indications et les contre-indications ?

La réduction de tonsure est principalement indiquée pour les patients présentant une bonne élasticité de la peau, en particulier du cuir chevelu. Les patients ayant une chevelure dense et longue qui permet de dissimuler les incisions sont également des candidats idéals. Dans le cas contraire, le professionnel peut prescrire des traitements améliorant l’élasticité du cuir chevelu ou suggérer des techniques mieux adaptées à la qualité de la peau et l’ampleur de la calvitie.

Les suites opératoires associées à la réduction de tonsure

La réduction de tonsure classique est généralement pratiquée sous anesthésie générale en ambulatoire ou sous anesthésie locale. Ne nécessitant aucune hospitalisation, elle permet aux patients de reprendre leurs activités habituelles ou professionnelles après l’intervention.

Cependant, la réduction de tonsure est une technique assez douloureuse et occasionnent l’apparition de cicatrices disgracieuses qui risquent d’être visibles en cas d’une nouvelle chute importante des cheveux. À l’instar d’une greffe de cheveux normale, les risques de nécrose, d’infection ou d’hématome ne sont pas à exclure.

Par ailleurs, il est parfaitement possible de répéter les opérations de réduction de tonsure en veillant à attendre un minimum de 3 mois entre chaque intervention. La régularité du traitement permet d’obtenir un résultat progressif et d’orienter les interventions ultérieures en fonction de la repousse des cheveux.

Enfin, la réduction de tonsure est une technique particulièrement efficace qui permet de gagner du temps. Elle est aussi moins onéreuse que les autres techniques proposées.

446 chirurgiens plastiques recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.