Lipoaspiration : éliminer les graisses indélogeables

Concilio - Lipoaspiration : éliminer les graisses indélogeables

Le saviez-vous ?

En France, plus d’un million de personnes ont déjà eu recours à la chirurgie plastique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie plastique.

Généralités

Grâce aux techniques avancées de la lipoaspiration, il est possible d’enlever un excédent de graisse chez des patients de tout âge. Cependant, elle ne se veut pas une cure d’amaigrissement, n’équilibre pas le poids des patients et ne remplace aucunement une bonne hygiène de vie. La liposculpture n’est pas non plus un moyen de lutter contre l’obésité.

Cela dit, il est conseillé de suivre un régime alimentaire spécifique avant la lipoaspiration afin que le chirurgien puisse identifier les surcharges graisseuses.

La lipoaspiration

La lipoaspiration ou liposculpture reste une des manières les plus efficaces pour obtenir une silhouette esthétique et remodelée sans effort.

Version améliorée de la liposuccion, il s’agit d’une aspiration non traumatisante et harmonieuse des cellules graisseuses en surnombre au niveau des fesses, des poignées d’amour, des hanches, du ventre et même du visage.

Méthode de remodelage des formes, il permet de supprimer définitivement et radicalement les surcharges de graisse indélogeable et d’affiner la silhouette.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Le principe d’une lipoaspiration

Ce geste chirurgical consiste à introduire des canules dans de courtes incisions de 2 à 5 mm. Celles-ci sont reliées à un circuit fermé afin de créer une pression permettant l’aspiration des cellules graisseuses superficielles et profondes. Du fait de l’utilisation de canules particulièrement fines, les cicatrices postopératoires sont quasiment invisibles.

Les suites opératoires d'une lipoaspiration

Généralement de 30 minutes à 2 heures, la durée de l’opération varie selon le nombre de zones à traiter et la quantité de graisse à enlever.

Elle est réalisée sous anesthésie locale assistée (neuroleptanalgésie), anesthésie locorégionale (rachianesthésie, péridurale) ou anesthésie générale selon son importance.

La durée d’hospitalisation varie également selon la quantité de graisse extraite. Dans le cas d’une simple lipoaspiration, l’acte peut être réalisé en ambulatoire afin d’écourter ou de supprimer l’hospitalisation. Une nuit d’hospitalisation sera nécessaire en cas de zones traitées importantes.

Le temps de récupération est proportionnel aux nombres de zones traitées et à la quantité de graisse extraite.

La douleur et la gêne suivant l’intervention sont souvent modérées. On parle généralement d’inconfort. Certaines zones, comme les hanches, sont plus douloureuses que d’autres. Une sensation de fatigue peut être ressentie durant les premiers jours.

Imperfections et risques de complications

Dans certains cas, des imperfections ciblées peuvent être observées : irrégularité de la surface, asymétrie résiduelle ou insuffisance de la correction. Ces imperfections peuvent être améliorées lors d’une opération de retouche en ambulatoire environ 6 mois après la première intervention.

Bien que les cas de complications suite à une lipoaspiration soient rares, il ne faut pas oublier qu’elle reste une intervention chirurgicale impliquant des risques liés au geste et à l’anesthésie.

446 chirurgiens plastiques recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.