Eczéma du nourrisson ou dermatite atopique du nourrisson

Concilio - Eczéma du nourrisson ou dermatite atopique du nourrisson

Le saviez-vous ?

Boutons, rougeurs, cloques, démangeaisons ? Les maladies de peau sont diverses et un même symptôme peut avoir plusieurs origines différentes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de dermatologie.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma du nourrisson est une affection cutanée. Il s’agit d’une maladie inflammatoire qui évolue par poussées. Elle se manifeste généralement à partir de trois mois et disparaît après l’âge de 5 ans. Toutefois, dans certains cas, l’eczéma peut persister jusqu’à l’adolescence et même l’âge adulte.

L’eczéma provoque des démangeaisons et affecte significativement la vie du nourrisson. En effet, les poussées sont à l’origine de troubles du sommeil, rendant l’enfant particulièrement irritable. L’eczéma du nourrisson se traduit par des plaques rouges et une peau rugueuse avec des petits boutons. Ces derniers évoluent en fines vésicules, puis finissent par suinter et se transformer en croûtes. Les parties les plus touchées sont le front, le menton, les joues, les bras, les cuisses, les jambes et le tronc.

La peau, en général, est très sèche, même sur les zones non touchées par l’eczéma. Les lésions apparaissent et peuvent durer quelques semaines, puis disparaître. Les manifestations sont entrecoupées de périodes de rémission.

L’eczéma est éprouvant pour les enfants, il peut être douloureux, inconfortable et insomniant…

Les causes de l’eczéma

La majorité des enfants touchés par l’eczéma atopique ont une prédisposition génétique. En effet, selon les études, les enfants qui ont des frères, des sœurs ou des parents souffrant d’allergies sont plus susceptibles de développer de l’eczéma.

D’autres causes sont évoquées ou suspectées comme l’environnement (pollution, tabagisme, …) et le déséquilibre de la flore cutanée. Les causes de l’allergie peuvent également être des irritants tels que la laine, les savons, le pollen, les acariens, les poils des animaux, les tissus synthétiques ou encore la chaleur excessive.

Certains facteurs déclenchants sont parfois retrouvés : aggravation hivernale, amélioration estivale, stress.

Une allergie alimentaire est parfois mise en cause. Les aliments discutés sont l’œuf, l’arachide ou encore les protéines de lait de vache. Les tests allergologiques se font dans de très rares cas (perte de poids, eczéma résistant à un traitement bien fait, autre signe d’allergie respiratoire, alimentaire).

Dans certains cas, l’eczéma peut se compliquer et entraîner une surinfection bactérienne.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Précautions à prendre en cas d’eczéma

Outre les prescriptions du médecin, il est nécessaire de prendre quelques précautions pour soulager les démangeaisons et accélérer la cicatrisation.

  • Laver l’enfant avec un savon surgras ou de l’huile de bain, ce qui permet de combattre la sécheresse cutanée.

  • Préférer les douches pas très chaudes aux bains.

  • Éviter les savons parfumés et contenant des colorants.

  • Appliquer une crème hydratante pour restaurer le film lipidique de la peau.

  • Couper les ongles du bébé, les garder propres et lui mettre des gants afin qu’il ne se gratte pas afin de ne pas créer de surinfection.

542 dermatologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.