Insuffisance gonadotrope: trouble fonctionnel des ovaires ou des testicules

Concilio - Insuffisance gonadotrope: trouble fonctionnel des ovaires ou des testicules

Le saviez-vous ?

L’hypophyse est une glande aussi minuscule qu’indispensable au développement et au fonctionnement harmonieux de notre organisme.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

L’insuffisance gonadotrope est à l’origine d’un dysfonctionnement des interactions hormonales entre l’hypothalamus ou l’hypophyse et les gonades (ovaires ou testicules). Ces organes sont contrôlés par l’hypophyse via des hormones gonadotrophines dénommées FSH et LH qui dépendent elles-mêmes d’une hormone hypothalamique appelée GnRH.

Le FSH a pour fonction la régulation du taux de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) dans l’organisme.

Le LH est responsable de la fonction endocrine c’est à dire de la sécrétion des hormones stéroïdes sexuelles (œstrogène, progestérone et testostérone).

Le bon fonctionnement de cette cascade hormonale hypothalamique et hypophysaire est essentiel à l’ovulation chez la femme et à la sécrétion des spermatozoïdes chez l’homme.

Étiopathogénie

L’insuffisance gonadotrope est congénitale ou acquise. Le retentissement de ce déficit dépend de son moment d’apparition : absence de développement des caractères sexuels secondaires à la puberté ou apparition secondaire de troubles hormonaux à l’origine d’une infertilité.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

La prise en charge d’un patient atteint de déficit gonadotrope dépend de son âge et de son sexe :

  • Chez la femme en âge de procréer, on substitue par les hormones sexuelles manquantes (oestrogènes et progestatifs) et en cas de désir de grossesse, une stimulation hormonale à base d’hormones gonadotropes permettra d’induire l’ovulation.
  • Chez les hommes, la testostérone est utilisée pour déclencher un processus de virilisation. Si le patient a un désir de procréation, l’utilisation des gonadotrophines permettra d’activer la sécrétion des spermatozoïdes.

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.