Hypohyse : les pathologies hypophysaires

Concilio - Hypohyse : les pathologies hypophysaires

Le saviez-vous ?

L’hypophyse est une glande aussi minuscule qu’indispensable au développement et au fonctionnement harmonieux de notre organisme.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

L’hypophyse est une glande endocrine située dans le cerveau. Elle est divisée en 2 parties : l’anté-hypophyse et la post-hypophyse. L’anté-hypophyse est responsable de la sécrétion de l’hormone adrénocorticotrope (ACTH), l’hormone de croissance (GH), l’hormone lutéinisante (LH), la prolactine, la thyréostimuline (TSH). La post-hypophyse est responsable de la sécrétion de vasopressine et d’ocytocine.

Les hormones hypophysaires agissent directement sur d’autres glandes comme la thyroïde ou les glandes surrénales. Les hormones assurent le bon déroulement de fonctions essentielles comme la croissance osseuse, la température interne, la grossesse ou les émotions. Par exemple, la prolactine est responsable de la stimulation de production de lait, et le FSH, de la production d’ovules et de spermatozoïdes.

Les maladies de l’hypophyse

En cas de dysfonctionnement de l’hypophyse, un défaut ou un excès de production d’hormones est observé, pouvant entrainer diverses pathologies endocriniennes.

  • L’hypophyse peut être le siège de tumeurs bénignes à l’origine d’hypersécrétions (adénome hypophysaire). Il existe différents types d’adénome hypophysaire en fonction de l’hormone sécrétée : Adénome à GH, Adénome à prolactine, Adénome à TSH… Ces tumeurs peuvent aussi provoquer une baisse de la sécrétion de certains hormones hypophysaires (hypopituitarisme). Enfin, ces tumeurs sont aussi à l’origine des troubles visuels.
  • Le panhypopituitarisme correspond une insuffisance de l’ensemble des glandes périphériques sous contrôle de l’hypophyse et des métabolismes correspondants. Les causes les plus fréquentes sont la nécrose hypophysaire, une rupture de la tige pituitaire ou bien une tumeur.
  • D’autres processus peuvent être à l’origine de l’altération de l’hypophyse : la tuberculose, la sarcoïdose, la syphilis, certaines maladies auto-immunes, un accident vasculaire cérébral, la méningo-encéphalite

Les patients présentant une insuffisance hypophysaire nécessiteront un traitement substitutif à vie. Un suivi par un endocrinologue est alors nécessaire.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.