Insuffisance ovarienne primitive : déficit ovarien complet

Concilio - Insuffisance ovarienne primitive : déficit ovarien complet

Le saviez-vous ?

Cause d’infertilité féminine, l’insuffisance ovarienne primitive s’installe en général 10 ans avant l’âge réel de la ménopause.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

Situés dans les ovaires et constitués de cellules sphériques, les follicules ovariens sont de petits sacs dans lesquels se développent les ovocytes, qui sont les cellules reproductrices féminines aussi appelées gamètes.

L’insuffisance ovarienne primitive correspond à un déficit ovarien complet qui se caractérise par une incapacité de maturation des follicules ovariens.

Aussi appelée hypogonadisme, cette anomalie de fonctionnement ovarien se traduit par l’absence de production de gamète (ovules) et d’hormones ovariennes (estrogène, hormone anti-mullerienne, progestérone et inhibine B).

Cette maladie peut être congénitale (syndrome de Turner) ou survenir après un traumatisme (intervention chirurgicale, chimiothérapie ou tumeur).

La fréquence de l’insuffisance ovarienne semble en augmentation constante depuis 15 ans, laissant supposer l’impact de facteurs environnementaux, comme le tabac, l’alimentation ou bien encore le stress.

Les symptômes de ce déficit varient selon l’âge de survenue de cette anomalie : si congénital, absence de développement pubertaire et aménorrhées primaires vs aménorrhées secondaires et troubles sexuels si acquis.

Le diagnostic est biologique : effondrement des taux d’hormones ovariennes en regard de gonadotrophines élevées (= réponse hypophysaire normale).

Causes

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.