Aéroportie et aérobilie : présence de gaz dans des circuits viscéraux inadaptés

Concilio - Aéroportie et aérobilie : présence de gaz dans des circuits viscéraux inadaptés

Le saviez-vous ?

Les maladies de l’appareil digestif concerne une personne sur cinq en France, et représentent le premier motif d’hospitalisation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Généralités

Le terme aéroportie renvoie à la présence de gaz dans la veine porte tandis que l’aérobilie désigne la circulation d’air dans les canaux biliaires. Cette dernière anomalie est le plus souvent secondaire à une infection des voies biliaires (angiocholite) ou à une sphinctérotomie lors d’une CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique).

Pour sa part, l’aéroportie peut notamment provenir d’une ischémie mésentérique aigue correspondant à une nécrose intestinale avec une distension de l’intestin et une altération de la paroi intestinale. Dans environ 15 % des cas, ce problème est idiopathique (de cause inconnue). De ce fait, le pronostic dépend essentiellement de l’affection sous-jacente. Au final, les deux troubles peuvent être rapprochés en raison de la présence inopportune de gaz dans des circuits inadaptés mais n’ont rien d’autre en commun.

Aérobilie

Cette dernière anomalie a plusieurs causes possibles :

  • une infection des voies biliaires (angiocholite)
  • une sphinctérotomie lors d’une CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique).
  • la communication anormale entre les canaux d’évacuation de la bile et le tube digestif. Cette anomalie survient en raison de la présence de fistule dans cette région. Elle peut apparaitre après une opération chirurgicale chez certains patients.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Aéroportie

D’un point de vue étiologique, l’aéroportie peut être due à :

  • une distension gastrique ou intestinale
  • des affections de la paroi intestinale (maladies inflammatoires intestinales, ischémie, etc.)
  • un sepsis intraabdominal (gangrène de la paroi abdominale, diverticulite, pyléphlébite, etc.)
  • diverses causes associées à des mécanismes inconnus (pneumatose intestinale, transplantation, maladies pulmonaires chroniques obstructives, effet secondaire de corticostéroïdes, etc.).

L’ischémie intestinale est une des causes les plus fréquentes permettant d’expliquer la présence inopportune de gaz au sein du système porte. Cette anomalie peut être provoquée par une dissection aortique, une thrombose veineuse ou artérielle mésentérique, une hypoperfusion ou des emboles. Le pronostic est assez défavorable en cas d’ischémie intestinale.

Normalement, la veine porte conduit le sang venant du système splanchnique du hile à la zone périphérique du foie. Une fois que du gaz est présent dans le système porte, on peut l’observer jusqu’à environ deux centimètres de la capsule hépatique. Une aéroportie peut par ailleurs être détectée à la radiographie, au scanner ou à l’échographie dès que la quantité d’air circulant dans le système est assez importante. D’autre part, la présence de gaz dans le système porte se présente sous la forme d’une hyperclarté en tomodensimétrie ou à l’échographie. Lorsque l’aéroportie est particulièrement grave, une image d’arborisation gazeuse est visible au niveau du foie.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.