Fistule colo-vésicale : pathologie du côlon

Concilio - Fistule colo-vésicale : pathologie du côlon

Le saviez-vous ?

Les fistules colo-vésicales entre le côlon et la vessie représentent 50% des fistules.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Présentation

La fistule colo-vésicale désigne une connexion anormale entre la vessie et le côlon. Il s’agit par exemple d’une complication rare de la diverticulose colique, une maladie se caractérisant par la présence de diverticules à l’intérieur de la paroi du côlon. Cette pathologie fait partie des fistules entéro-vésicales (communication anormale entre la vessie et l’intestin). Leur prise en charge ainsi que leur traitement font l’objet d’une certaine polémique. Le seul traitement possible est une intervention chirurgicale, elle est indispensable pour éviter le risque d’infection urinaire grave.

Causes

Les principales causes de fistule colo-vésicale sont :

Par ailleurs, d’autres facteurs prédisposent les individus à cette affection, notamment :

  • Les complications chirurgicales ou consécutives à une radiothérapie
  • Les traumatismes obstétricaux
  • Certaines infections telles que la tuberculose ou la schistosomiase.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes

La symptomatologie clinique d’une fistule colo-vésicale est dominée par des signes urinaires :

  • Urine nauséabonde
  • Pneumaturie (présence d’air ou de gaz dans l’urine)
  • Fécalurie (présence de matières fécales dans l’urine)
  • Pollakiurie (fréquence excessive des mictions)
  • Dysurie (difficulté à évacuer l’urine)
  • Fièvre
  • Troubles digestifs
  • Infections urinaires récidivantes

Diagnostic et traitement

La réalisation d’un scanner ou d’une IRM est nécessaire pour diagnostiquer une fistule colo-vésicale. En effet, ces techniques permettent de mettre en évidence les trajets fistuleux. De plus, elles confirment la présence d’air ou de gaz dans les organes concernés. Parfois, une opacification intestinale à la gastrographine peut être réalisée pour éluder les doutes.

Dans tous les cas, l’intervention chirurgicale est la meilleure façon pour remédier à une fistule colo-vésicale. En effet, cette dernière ne peut guérir ni spontanément ni avec un traitement médical. Néanmoins, le médecin doit prescrire un traitement antibiotique en cas d’infection urinaire. La chirurgie consiste essentiellement à retirer la partie du côlon malade et à suturer la vessie. Comme la fistule colo-vésicale ne constitue pas une urgence médicale, le patient peut être opéré à froid.

En outre, il existe un risque de récidive même s’il est relativement rare. Celui-ci est lié à deux principaux critères : l’âge du sujet et la sévérité des lésions.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.