Chimiothérapie : traitements médicaux avec des substances chimiques

Concilio - Chimiothérapie : traitements médicaux avec des substances chimiques

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Généralités

La chimiothérapie est un traitement médical spécialisé dans l’usage des substances chimiques. Généralement utilisée dans un traitement anticancéreux, la chimiothérapie comprend également d’autres branches comme l’antibiothérapie ou chimiothérapie antibactérienne et le traitement des maladies auto-immunes.

Si la chimiothérapie permet de soigner des maladies graves comme le cancer, elle peut également apporter d’importants effets secondaires.

La chimiothérapie et le cancer

Le cancer se définit par une multiplication anormale des cellules entrainant une tumeur. La chimiothérapie associée avec d’autres traitements comme la chirurgie ou la radiothérapie a pour but a minima de limiter, voire freiner, cette croissance massive mais peut également conduire à la destruction des cellules tumorales.Elle peut, selon le type de cancer et le stade d’évolution de la maladie :

  • Guérir le cancer, on parle de chimiothérapie « curative ».
  • Réduire la taille de la tumeur et soulager les symptômes comme la douleur, la fatigue en limitant la multiplication cellulaire, dans ce cas on la qualifie de chimiothérapie « palliative ». Ce terme « palliative » ne signifie pas pour autant une impasse thérapeutique.

Dans le traitement d’un cancer, les substances chimio-thérapeutiques s’attaquent en général aux cellules qui se développent rapidement. Elles fonctionnent soit en provoquant la mort de la cellule tumorale, auquel cas elles sont appelées « cytotoxiques » ; soit en arrêtant la prolifération cellulaire notamment par interruption de la mitose, le phénomène de division cellulaire. Dans ce dernier cas ces substances sont également appelées « cytostatiques ».

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les médicaments

Plusieurs médicaments et substances chimiques sont utilisés pendant le traitement afin de réduire la multiplication des cellules cancéreuses. Tous ont pour but de stopper cette croissance, mais la différence réside plutôt dans leur manière de procéder, c’est-à-dire leur mécanisme.

  • Les agents alkylants et les inhibiteurs de la topoisomérase empêchent la duplication de l’ADN donc la division cellulaire
  • Les alcaloïdes végétaux bloquent la formation du fuseau mitotique, élément indispensable à la division cellulaire
  • L’hormonothérapie consiste à exercer une pression sur les tumeurs à l’aide de la régulation des hormones comme les stéroïdes et les antagonistes de la GnRH.

Mode d’administration

La chimiothérapie peut être administrée de différentes façons, mais la plupart du temps, elle est administrée par intraveineuse.

D’autres méthodes sont également utilisées à savoir :

  • Injection sous-cutanée ou intra-musculaire
  • Intra-artérielle
  • Intra péritonéal
  • Par voie topique généralement sous forme de crème à appliquer sur la peau (tumeurs cutanées)
  • Par voie orale : comprimés, sirop, …

Effets indésirables

Jusqu’à ce jour, on a pu guérir plusieurs cas de cancer avec la chimiothérapie. Cependant, l’action de ces substances chimio thérapeutiques n’est pas spécifique, puisqu’elle agit sur tous les tissus à renouvellement rapide, si bien qu’elle touche également la croissance des cellules saines de l’organisme. Plusieurs effets secondaires se manifestent alors.

Parmi eux, on peut citer la fatigue, les troubles digestifs (nausées et vomissements, diarrhée, constipation), la perte des cheveux, les lésions des ongles, les anomalies biologiques (anémie, neutropénie, …) etc.

Les effets secondaires sont dépendants du type de chimiothérapie utilisé ainsi que du patient lui-même. Il existe dorénavant une multitude de médicaments dit de « soins de confort » afin de prévenir et réagir au mieux à ces effets secondaires.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.