Le mélanome : un cancer de la peau

Concilio - Le mélanome : un cancer de la peau

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Qu’est-ce que le mélanome ?

Le mélanome est l’un des cancers le plus fréquent avec plus de 100 00 nouveaux cas par an en France. Ce cancer de la peau peut survenir à tout âge et touche aussi bien les hommes que les femmes. Le mélanome se développe au niveau des mélanocytes qui sont les cellules chargées de la fabrication du pigment de la peau.

Les facteurs de risque

  • exposition solaire excessive, coup de soleil dans l’enfance
  • exposition excessive en cabine de bronzage
  • exposition aux pesticides domestiques
  • facteurs génétiques : antécédents personnels et familiaux
  • couleur de peau : le risque est plus élevé chez les personnes à la peau pale, notamment les roux
  • immunodépression (VIH, traitements…)

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes du mélanome

  • Apparition d’une tache asymétrique avec une bordure irrégulière. La modification de la taille, de la forme et des couleurs est très rapide.
  • Apparition d’une excroissance ou d’un nodule.
  • Démangeaisons.

Le mélanome peut toucher n’importe quelle région de la peau (bouche, organes génitaux, cuir chevelu…). Pour faciliter son dépistage, les signes d’alerte du mélanome sont mémorisés à partir des 5 premières lettres de l’alphabet :

  • A : Asymétrie
  • B : Bordure irrégulière
  • C : Couleur non homogène
  • D : Diamètre > 6 mm
  • E : Évolution de la taille, de la forme et de la couleur : critère le plus important

Les différents types de mélanome

  • Le mélanome superficiel extensif : la conséquence d’importants coups de soleil dans le passé. Ce type de mélanome évolue lentement, jusqu’à plusieurs années. Il se caractérise par une tache irrégulière brune ou noire.
  • Le mélanome de Dubreuilh : il touche essentiellement les personnes âgées et se caractérise par une tache noire ou marron. Il se développe notamment sur les zones exposées au soleil.
  • Le mélanome nodulaire : il se présente sous forme d’un nodule noir ou de la même couleur que la peau. Son évolution se fait en quelques semaines ou mois.
  • Le mélanome acro-lentigineux : se situe sous la paume des mains, sur la plante des pieds ou sous les ongles.

Le traitement du mélanome repose surtout sur l’exérèse totale de la lésion. Dans les cas de stades avancés, les patients peuvent subir une chimiothérapie ou immunothérapie.

Il est possible de prévenir le mélanome en se protégeant du soleil par l’application systématique d’une crème solaire. Il convient de consulter un dermatologue à la moindre modification au niveau d’un grain de beauté ou dès l’apparition d’une tache irrégulière.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.