Amblyopie ou "Œil paresseux"

Le saviez vous ?

Le strabisme est fréquent chez les enfants, environ quatre sur cent. Il doit être dépisté systématiquement chez les moins de trois ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Qu’est-ce que l’amblyopie ?

L’amblyopie se traduit par une réduction de la vision suite à une mauvaise collaboration entre l’œil et le cerveau. Elle est souvent consécutive à des problèmes visuels entravant la focalisation adéquate des yeux, et ce, dans l’enfance. Si un diagnostic précoce permet généralement de traiter l’amblyopie, une prise en charge tardive se révèle assez délicate et possiblement inefficace. Le traitement intègre le port de lunettes, l’occlusion de l’œil non amblyope et parfois un traitement chirurgical.

Les étiologies

L’amblyopie est dans la plupart des cas consécutive à un strabisme, affection musculaire induisant la déviation des axes visuels vers l’extérieur ou l’intérieur. Dans de rares cas, celle-ci fait suite à l’opacification de la partie avant de l’œil ou à une cataracte.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les différents types d’amblyopie

Selon les causes de l’amblyopie, on distingue différents :

  • Les amblyopies organiques : rares, liées à une anomalie de la transparence des milieux de l’œil ou à une maladie de nerf optique ou de la rétine

  • Les amblyopies sensorielles : associées à une stimulation asymétrique des deux yeux pour des raisons particulières, entre autres les troubles réfractifs, le strabisme ainsi que les facteurs pouvant interférer la transmission des images d’un œil

Les signes de la maladie

Généralement, l’amblyopie est généralement asymptomatique car l’enfant ne se plaint pas de baisse de vision. Dans le cas où un seul œil est affecté, l’autre prend la relève et assure toutes les fonctions visuelles. Associée au strabisme, cette pathologie peut se manifester par des signes particuliers.

Le diagnostic

Le diagnostic de l’amblyopie repose sur des tests importants tels que :

  • La mesure de l’acuité visuelle

  • Le cover-test
    Il s’agit d’attirer l’attention de l’enfant avec un objet ludique ou une lumière. En cas de mouvement des yeux, l’avis d’un spécialiste s’impose.

  • La manœuvre d’occlusion
    Cette technique consiste à comparer le comportement du sujet lorsqu’on cache un œil, puis un autre. Une réaction asymétrique fait l’objet d’une consultation chez un spécialiste.

Les traitements

L’amblyopie est généralement traitée par le port de lunettes en vue de restaurer la focalisation binoculaire. D’autre part, l’occlusion de l’œil non amblyope est possible. Le traitement chirurgical constitue la dernière option de prise en charge.

Actuellement, des études ont permis une nouvelle approche thérapeutique. Celle-ci a pour but d’augmenter le niveau de plasticité du cerveau afin de traiter spécifiquement l’amblyopie de l’adulte. Elle consiste à utiliser le célèbre jeu vidéo de casse-tête Tétris, faisant intervenir les deux yeux sur la présentation d’informations différentes.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.