Trou maculaire

Concilio - Trou maculaire

Le saviez-vous ?

En France en 2018, il faut compter 80 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous avec un ophtalmologue.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe Concilio vous accompagne personnellement.

Trou maculaire : qu'est-ce que c'est ?

Un trou maculaire est une petite ouverture se formant sur la macula. Cette partie de la rétine permet à l’œil humain de se focaliser sur les détails. Elle est entre autres utilisée pour conduire, lire ou reconnaître les formes et les visages. La présence d’une rupture sur cette surface affecte ainsi la précision de la vision centrale aiguë du sujet. Le trou cause l’apparition d’une zone floue ou d’une tache aveugle au milieu du champ visuel.

Touchant le plus souvent les personnes âgées, les trous maculaires se manifestent progressivement. Au début, le patient remarque une distorsion de l’image et un trouble intermittent de la vision centrale. Le contour des objets et les lignes droites ont parfois un aspect ondulé ou courbe. Au fur et à mesure, les tâches quotidiennes les plus simples comme la lecture ou la conduite deviennent de plus en plus difficiles.

Causes

Comme la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), les trous maculaires affectent le plus souvent les personnes de plus de 60 ans. De plus, les deux troubles de la vision développent des symptômes assez similaires. En vieillissant, le corps vitré a tendance à rétrécir, à se détacher de la rétine et à tirer sur la membrane fine constituant la macula. Ce phénomène provoque une déchirure du tissu et forme la petite ouverture ronde caractéristique de la maladie.

Parfois, au cours du détachement du corps vitré de la rétine, des fibres restent collées à la surface de la macula et se contractent. Cette anomalie peut provoquer la formation d’un trou maculaire en raison de la tension subie par la rétine.

Les trous maculaires sont également associés à différentes pathologies oculaires comme le puker maculaire, la rétinopathie diabétique, la myopie, le décollement de la rétine et les traumatismes de l’œil.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Évolution

L’évolution d’un trou maculaire comporte trois phases distinctes :

  • Phase I : caractérisée par le décollement de la fovéa.

  • Phase II : définie par l’apparition d’un trou maculaire partiel.

  • Phase III : reconnaissable par la présence de trou maculaire de forme ronde et de pleine épaisseur.

Traitement

Le traitement chirurgical est la solution privilégiée des ophtalmologistes pour résoudre le problème et restaurer l’acuité visuelle du patient. L’intervention consiste à retirer le corps vitré (vitrectomie) et les éventuels tissus cicatriciels (membranectomie) pour éliminer la tension exercée sur la rétine. L’espace libre est ensuite rempli d’une bulle de gaz ou de silicone destinée à maintenir la macula en place tout au long de la guérison (tamponnement par gaz ou silicone).

Servant de bandage temporaire, la bulle de gaz se dissoudra progressivement pour être spontanément remplacée par les fluides naturels de l’œil. Le patient doit toutefois rester en position face vers le sol pendant quelques jours pour garantir le succès du traitement. Un tamponnement par silicone permet d’éviter cette position inconfortable, mais requiert une seconde opération au bout de deux mois pour retirer la substance synthétique de la cavité du vitré.

843 ophtalmologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.