Bouchon de cérumen : obstruction du conduit auditif

Concilio - Bouchon de cérumen : obstruction du conduit auditif

Le saviez-vous ?

Pour éviter des lésions du conduit auditif, ne tentez pas d’enlever un bouchon de cérumen en introduisant un objet dans l’oreille.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Le cérumen

L’oreille est un système auto-nettoyant. Le cérumen est une barrière protectrice face aux infections de l’oreille. Les coton-tiges et l’hygiène excessive visant à enlever toute trace de cérumen du conduit de l’oreille doivent être bannis, pour éviter toute infection locale potentiellement très douloureuse. Le cérumen est produit par le tympan et il glisse vers l’extérieur de l’oreille au fur et à mesure que du nouveau cérumen vient le pousser depuis le fond du conduit. On comprend alors le problème des nettoyages au coton-tige quotidiens, qui repoussent tout le cérumen de l’extérieur vers l’intérieur, empêchant l’oreille de s’auto-nettoyer.

La quantité de cérumen produit, son aspect et sa consistance, varient d’une personne à une autre. Les enfants ont beaucoup de cérumen.

Causes du bouchon de cérumen

Les causes du bouchon sont variées :

  • Utilisation répétée de cotons-tiges
  • Port d’aides auditives
  • Baignade
  • Faible diamètre du conduit auditif de certaines personnes
  • Présence de poils dans le conduit

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes et préventions

Le bouchon de cérumen se manifeste par :

  • Une sensation d’oreille pleine, bouchée
  • Une baisse de l’audition modérée
  • Des bourdonnements, des vertiges et des acouphènes
  • Une démangeaison dans l’oreille ou des douleurs
  • Une sensation de pression dans une oreille ou les deux
  • Après une baignade, quand l’eau entre dans l’oreille et repousse le bouchon déjà constitué, une douleur peut apparaître, révélant la présence du bouchon.

Il est possible de prévenir l’accumulation de cérumen dans les oreilles en prenant les bonnes habitudes :

  • Hygiène minimale du conduit : un passage sous la douche, et un bon séchage au sèche-cheveux suffisent.
  • Utilisez un coton pour nettoyer l’orifice externe du conduit auditif.
  • Le coton-tige, s’il est utilisé, doit rester à l’extérieur de l’oreille, au niveau du pavillon, pour retirer l’excédent de cérumen parfois visible.
  • Un rendez-vous chez l’ORL tous les 6 mois si on sait que des bouchons de cérumen reviennent fréquemment : seul le matériel du médecin et son microscope permettent de venir à bout des bouchons enfoncés.

Examen et traitement

Dès l’apparition des premiers symptômes, le médecin traitant peut prescrire des gouttes qui vont permettre de ramollir et de faire sortir le bouchon. L’ORL pourra ensuite plus facilement retirer le cérumen restant dans le fond du conduit.

Le bouchon de cérumen n’entraîne généralement pas de complications.

Des manipulations excessives par des objets agressifs peuvent cependant aboutir à des plaies du conduit, à des surinfections, à des otites externes très douloureuse…

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.