Otite externe : affections de l'oreille externe

Concilio - Otite externe : affections de l'oreille externe

Le saviez-vous ?

Une complication importante de l’otite est une atteinte du tympan, ce qui aboutit à une perte auditive.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Généralités

L’otite externe correspond à l’inflammation de la peau du conduit auditif externe. Elle est également appelée « otite du nageur » ou « otite des piscines » tant elle est fréquente chez les amateurs de baignades. Cette maladie est aussi courante dans les régions tropicales humides, leur climat étant propice à la prolifération des bactéries et des champignons par macération dans le conduit. Par ailleurs, elle concerne tous les âges et touche aussi bien les hommes que les femmes. Lorsqu’une otite externe survient, le tympan reste normal même s’il est souvent recouvert de sécrétions. Le patient diabétique et immunodéprimé est particulièrement à risque. Le germe principalement incriminé est le Pseudomonas Aeruginosa.

CAUSES

L’otite est le plus souvent d’origine bactérienne. Cependant, cette maladie peut aussi être causée par des champignons (Candida Albicans). L’implantation de ces germes est favorisée par la natation, la baignade en eaux salées ou l’utilisation abusive de coton-tige. L’excès d’humidité fragilise la peau du conduit auditif et dissout le cérumen protecteur de telle sorte que l’oreille est exposée aux germes. En outre, l’otite externe peut être favorisée par les facteurs suivants :

  • Nettoyage inapproprié des oreilles avec du coton-tige provoquant des écorchures ;
  • Tassement des bouchons de cérumen lié à l’usage de coton-tige et au défaut de lavage du conduit auditif ;
  • Présence permanente d’appareil auditif, d’oreillette ou d’écouteurs intra-auriculaires occasionnant une irritation ;
  • Rétrécissement congénital du conduit auditif ;
  • Diabète ;
  • Maladies cutanées (eczéma ou psoriasis) ;
  • Système immunitaire affaibli.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


SYMPTÔMES

L’otite externe se manifeste généralement par :

  • Des démangeaisons ;
  • Des rougeurs ;
  • De fortes douleurs, surtout pendant la mastication ;
  • Un gonflement du conduit auditif ;
  • Un écoulement laiteux ;
  • Une diminution de l’acuité auditive (surdité).

Une douleur violente (otalgie), de la fièvre élevée et l’échec du traitement local doivent faire évoquer l’existence d’une otite externe maligne.

Diagnostic et traitement

Les étapes du diagnostic d’une otite externe sont :

  • L’anamnèse (historique de la plainte du patient avec prise en compte de ses symptômes) ;
  • L’examen local de l’oreille (vérification de douleur à la pression et douleurs occasionnées en tirant sur le lobe de l’oreille) ;
  • Faire le bilan d’une éventuelle sténose du conduit, qu’il faudra traiter.
  • La prise de sang (identification des marqueurs de l’inflammation) ;
  • L’analyse des prélèvements bactériologiques locaux et l’identification de l’agent pathogène.

Le traitement pour sa part consiste à :

  • Aspirer les sécrétions et les desquamations. ;
  • Utiliser des gouttes auriculaires ou des tampons à base de corticoïdes ;
  • Administrer des antibiotiques en cas d’otite maligne;
  • Appliquer des pommades antifongiques en cas d’infection par un champignon ;
  • Prescrire des antalgiques suivant l’importance de la douleur.
  • Equilibrer un éventuel diabète.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.