Implant cochléaire : la solution contre la surdité profonde

Concilio - Implant cochléaire : la solution contre la surdité profonde

Le saviez-vous ?

En France, 1500 implants cochléaires sont posés par an. Ce type d’implant peut-être posé à partir de l’âge de 9 mois et jusqu’à l’âge de 7 ans maximum.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Qu’est-ce que c’est ?

L’implant cochléaire est un dispositif électronique permettant à une personne atteinte de surdité sévère ou profonde de retrouver l’audition. Concrètement, des électrodes stimulent les terminaisons nerveuses au niveau de la cochlée. Bien que la qualité du son ne soit pas comparable à celle d’une audition naturelle, l’appareil offre à son porteur un niveau d’audition suffisant pour une compréhension orale spontanée, sous réserve d’une rééducation orthophonique progressive.

Les caractéristiques

L’implant cochléaire comprend une partie interne et une partie externe. La partie externe est constituée de :

  • un microphone transformant le son en signal électrique ;
  • un processeur destiné à filtrer les sons ;
  • un transmetteur par induction magnétique dont le rôle est d’envoyer les signaux traités par le processeur à la partie interne de l’implant et de fournir l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

La partie interne, l’implant proprement dit, est un ensemble comprenant :

  • un récepteur qui transforme les signaux en impulsions électriques avant de les envoyer aux électrodes ;
  • des électrodes qui transmettent les impulsions électriques aux terminaisons nerveuses de l’oreille interne, au niveau de la cochlée.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La pose du dispositif

La pose de l’implant cochléaire nécessite 2 à 3 jours d’hospitalisation. L’intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale pendant environ 3 heures. Le praticien pratique une incision derrière l’oreille pour mettre en place le récepteur interne. Ce dernier est implanté sous la peau et fixé à l’os mastoïde. Le chirurgien installe ensuite le porte-électrodes dans l’oreille interne du patient et les met en contact avec les fibres nerveuses. Les électrodes (jusqu’à 22) correspondent chacune à une fréquence donnée.

Après l’opération

Une fois l’implant cochléaire posé, le patient effectue un apprentissage auprès d’un orthophoniste. En effet, il doit apprendre à décoder les informations reçues, ce qui demande au cerveau un certain temps d’adaptation. Lors de l’activation de l’appareil (2 à 3 semaines après l’opération), le patient peut percevoir des sensations sonores temporaires comme des bips, des sifflements ou une voix déformée. Le niveau du son est augmenté progressivement pour permettre au cerveau de s’y habituer petit à petit. Les personnes ayant eu une bonne audition au cours de leur enfance obtiennent aussi de bons résultats rapidement. Les résultats sont variables d’un patient à l’autre.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.