Prothèse partielle du genou ou arthroplastie unicompartimentale

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’articulation du genou est une articulation mobile qui comprend deux articulations : l’articulation fémoro-tibiale et l’articulation fémoro-patellaire. Ces deux articulations sont unies entre elles par des ligaments et des tendons. Entre chaque os s’interposent des manchons fibrino-cartilagineux qui ont pour rôles de faciliter le glissement entre les os et de les protéger contre les microtraumatismes. Outre ces manchons, deux autres cartilages, spécifiques au tibia, assurent la bonne mobilité et la stabilité du genou.

Au cours des arthropathies dégénératives, les cartilages qui recouvrent le plateau tibial sont usés et ne peuvent plus assurer leur fonction.

Principes

L’arthroplastie consiste en un remplacement partiel ou total d’une articulation lésée par une articulation artificielle appelée prothèse. Toute dégénérescence articulaire peut faire l’objet d’une réparation par arthroplastie si l’indication est posée.

L’arthroplastie du genou est dite totale quand elle intéresse tout le genou, et partielle quand elle ne concerne que la partie interne ou externe du genou.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Techniques et méthodes

La mise en place d’une articulation artificielle est un acte chirurgical invasif qui se fait sous anesthésie générale et l’opération dure environ 1 à 2 heures. L’indication ne sera posée qu’après des examens cliniques et radiologiques bien menés.

Les prothèses sont constituées de deux implants : en polyéthylène uniquement ou en partie métallique pour le tibial et métallique pour le fémur. L’implant fémoral sera encastré puis secondairement cimenté ou non au fémur, tandis que l’implant tibia sera fixé au tibia par du ciment si l’implant est entièrement en polyéthylène.

Indications et avantages

La gonarthrose est surtout une pathologie liée à l’âge. L’usure d’une partie ou de la totalité du cartilage s’exprime alors par une raideur articulaire, un gonflement ou une douleur.

On ne procède généralement à une arthroplastie du genou que vers 60 ans (âge d’apparition des signes de gonarthrose). L’arthroplastie unicompartimentale ne concerne que les lésions limitées uniquement au côté médial ou latéral, sans atteinte ligamentaire associée.

L’avantage de la prothèse partielle par rapport à une prothèse totale est qu’elle préserve la partie saine. Les risques de commorbidité et de complications péri-opératoires se voient aussi diminuer. Il y a également une diminution de la durée de cicatrisation.

Complications

Les risques spécifiques à cette intervention sont entre autres : l’apparition de caillots veineux pouvant être responsables de phlébite, la formation d’hématome, l’apparition de raideur articulaire ou encore l’infection précoce ou tardive des implants prothétiques.

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.