Épanchement pleural

Concilio - Épanchement pleural

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’épanchement pleural est la présence anormale de liquide dans la cavité pleurale, située entre les 2 feuillets de la plèvre. Le feuillet pariétal tapisse la cage thoracique, le feuillet viscéral tapisse les poumons.

L’épanchement pleural est catégorisé en deux types précis, en fonction de sa composition biologique et chimique.

  • Le transsudat se rapporte à un liquide extracellulaire dû à un processus de transsudation au niveau des vaisseaux sanguins, à travers la plèvre viscérale, qui en elle-même n’est pas pathologique. Ce liquide particulier est produit de façon systématique par une surface non-inflammée à travers un épithélium, soit une muqueuse en guise de couche externe.
  • L’exsudat est un liquide résultant d’une inflammation propre de la plèvre, suite à une agression quelle qu’en soit la cause (infectieuse, cancéreuse, toxique, etc.).

Manifestations symptomatiques

Les symptômes les plus fréquents liés à l’épanchement pleural sont la douleur thoracique et la dyspnée.

En raison de l’installation généralement lente de l’épanchement, le patient présente une intolérance respiratoire progressive lors de l’effort. La tolérance est fonction de la vitesse de formation du liquide dans la cavité thoracique, mais aussi de l’existence d’une maladie pulmonaire associée.

La toux est un signe clinique non spécifique qui se rapporte aux voies respiratoires et peut être associée à des pathologies des voies respiratoires supérieures et inférieures. La présence d’une toux sèche est généralement imputée à l’épanchement pleural.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

Le traitement d’un épanchement pleural est idéalement celui de sa cause. Il peut parfois suffire à faire disparaître l’épanchement, qu’il n’est alors pas nécessaire d’évacuer (le cas est fréquent pour les transsudats), ni même parfois de ponctionner.

Une ponction pleurale est généralement nécessaire, à visée diagnostique (analyse du liquide) et parfois évacuatrice.

Si l’évacuation du liquide est nécessaire, et si la ponction n’a pas permis de la réaliser de façon satisfaisante (en raison de la quantité, de la récidive, ou de sa nature trop dense), la pose d’un drain pleural est nécessaire.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.