Toux : expulsion violente d’air

Concilio - Toux : expulsion violente d’air

Le saviez-vous ?

La toux est un symptôme fréquent chez les adultes mais encore plus chez les enfants, avec un pic de fréquence à 6 ans. A cet âge, plus de 27% des enfants ont eu au moins deux épisodes de toux au cours de l’année écoulée.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

La toux se traduit par une inspiration forcée suivie d’une expulsion violente de l’air contenu dans les poumons. Une étude a révélé que l’air sort des poumons à près de 250 m/s, soit une vitesse comparable à celle du son. Cet acte réflexe permet d’évacuer les éventuelles particules inhalées et les sécrétions bronchiques.

Il protège ainsi les voies aériennes. Différents types de toux sont recensés, selon leur caractère et leur durée :

  • toux aiguë : durée inférieure à 3 semaines
  • toux chronique ou persistante : durée supérieure à 3 semaines
  • toux sèche : dite aussi irritative, sans expectoration associée
  • toux grasse : dite aussi productive, avec expectoration

La toux est une plainte fréquente et représente entre 10 à 30 % des consultations chez un généraliste ou un pneumologue.

La toux sèche

La toux est dite sèche lorsqu’elle n’est pas productive, plus précisément en l’absence d’expectoration de mucus. Elle est parfois épuisante dans la mesure où le patient ne peut pas être soulagé par le dégagement de ses bronches.

Aiguë, elle est souvent liée à une cause irritative, parfois ORL (rhinite, sinusite, angine), un œdème pulmonaire aigu, une pleurésie, la présence d’un corps étranger inhalé (y penser chez l’enfant).

Chronique, elle est liée à l’asthme (souvent nocturne ou à l’effort), une coqueluche, une pneumopathie interstitielle, une sarcoïdose, un reflux gastro-œsophagien, un cancer bronchique ou ORL, un médicament (certains antihypertenseurs).

Une toux initialement sèche se transforme parfois en toux grasse.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La toux grasse

À la différence de la toux sèche, la toux grasse est productive puisqu’elle est suivie d’une expectoration de mucosités. Ainsi, elle permet de dégager les bronches afin de soulager le patient.

Aiguë, elle est généralement due à une infection pulmonaire ou bronchique (pneumopathie, bronchite, tuberculose). Une sinusite peut également engendrer une toux grasse, par la descente des sécrétions dans les bronches.

Chronique, elle est liée à une bronchite chronique, une dilatation des bronches, une mucoviscidose, une BPCO.

Traitement

C’est celui de la cause.

Les antitussifs et les fluidifiants bronchiques sont formellement contre-indiqués en cas de toux productive, d’insuffisance respiratoire, et aux âges extrêmes. Ils doivent être prescrits avec parcimonie en cas de toux sèche chronique épuisante. La codéine est le médicament le plus efficace.

Des mesures simples sont conseillées en première intention : boire beaucoup, sucer des bonbons.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.