Cancer colorectal : comment le dépister ?

Concilio - Cancer colorectal : comment le dépister ?

Le saviez-vous ?

Le check-up médical ou bilan santé est sûrement le meilleur moyen pour faire un point complet sur votre état de santé et permettre un dépistage précoce.

Que vous soyez un particulier ou une entreprise soucieuse du bien-être de vos salariés, Concilio vous donne accès au meilleur de la prévention.

L’intérêt d’un dépistage précoce

Plus de 95 % des cas de cancer colorectal sont diagnostiqués après 50 ans aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Il est ainsi important de réaliser un dépistage dès l’âge de 50 ans jusqu’à 74 ans. Un dépistage précoce permet de diagnostiquer un cancer colorectal à son stade initial ou encore de détecter des polypes ou adénomes avant qu’ils n’évoluent vers des lésions cancéreuses.

Depuis 2015, un test immunologique pratique et facile d’utilisation est utilisé pour détecter le cancer colorectal. Il s’agit du test Hemoccult II. En un seul prélèvement des selles, il permet de donner un résultat fiable grâce à une lecture automatisée.

Lorsqu’il y a un risque plus élevé de cancer colorectal, par exemple parce qu’il y a des cas familiaux de ces cancers, une coloscopie peut être prescrite directement à intervalle régulier. En effet la coloscopie reste aujourd’hui l’examen le plus fiable pour la détection de cancer colorectaux.

Comment se déroule le dépistage du cancer colorectal ?

Un test à domicile est réalisé par le patient tous les deux ans. Un courrier postal est envoyé au patient l’invitant à consulter son médecin concernant le dépistage du cancer colorectal. Si le médecin traitant juge que le test est utile, un kit de dépistage est remis au patient.

Dans le cas où le test est positif (présence de sang dans les selles, mais cela ne signifie pas systématiquement que le patient a le cancer), le médecin le dirigera vers un gastroentérologue pour réaliser une coloscopie. Cet examen permet de définir la cause du saignement : une lésion précancéreuse ou une lésion cancéreuse. Dans 50 % des cas, aucune anomalie n’est trouvée.

Dans 96 % des cas, le résultat du test est négatif. Cela signifie que les selles ne présentent pas de saignement. Un autre test sera ainsi proposé tous les deux ans. Toutefois, si le patient perçoit des signes anormaux comme des saignements ou un amaigrissement entre temps, il doit consulter un médecin.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

Nous avons sélectionné plusieurs centres de santé partenaires réputés et dotés des technologies d’imagerie les plus récentes :
Scanner thoracique, échographie rénale, échographie thyroïdienne, panoramique dentaire… Vous aurez accès à un examen d’imagerie complet dans un centre à la pointe de la technologie.


L’importance du dépistage du cancer colorectal

Avec plus de 40 000 nouveaux cas diagnostiqués en France et un taux de mortalité avoisinant les 50 % à 5 ans, un dépistage précoce est important pour diagnostiquer à temps la maladie et augmenter les chances de guérison. En effet, dans neuf cas sur dix, les tumeurs cancéreuses se développent à partir d’un polype bénin. Plusieurs années peuvent passer avant que le polype ne dégénère en cancer. Il est ainsi important de le détecter avant qu’il n’évolue en cancer pour un traitement plus simple et plus efficace.

Le dépistage s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes âgés de 50 à 74 ans. Dans le cas d’un antécédent personnel ou familial de cancer colorectal, de maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou de polypes, le dépistage peut être réalisé avant l’âge de 50 ans.

Concilio : le numéro un européen de l’accompagnement santé complet pour particuliers et entreprises.