Vertiges et autres pathologies neuro-otologiques

Les différentes formes de pathologies neuro-otologiques

Les pathologies neuro-otologiques peuvent se présenter sous diverses formes. Les maladies vestibulaires sont une des manifestations de ces affections. Associées à un dysfonctionnement périphérique ou central du système vestibulaire, elles se traduisent par un nystagmus (mouvement d’oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire), des vertiges et des troubles de l’audition. Parmi les pathologies neuro-otologiques, on discerne également la maladie de Meunière qui est une affection imprévisible et débilitante de l’oreille interne se caractérisant par des crises récurrentes de vertiges accompagnées d’acouphènes et d’une baisse de l’audition. Par ailleurs, on retrouve le neurinome de l’acoustique. Il s’agit d’une tumeur bénigne affectant les cellules de Schwann, susceptible de provoquer des troubles de l’audition et de l’équilibre sur le long terme. Enfin, les vertiges proprement dits sont considérés comme des pathologies neuro-otologiques. Impliquant un trouble de l’équilibre, ceux-ci se traduisent par une sensation de mouvement de l’environnement et une sensation de chute ou de balancement.

Causes des pathologies neuro-otologiques

Les causes des pathologies neuro-otologiques sont connues ou non selon leur forme. En général, elles proviennent d’un dérèglement du système immunitaire, d’une allergie, d’une intolérance alimentaire, d’une réaction à une blessure à la tête, etc. Plus rares, certaines affections telles que la sclérose en plaques, une tumeur, un AVC ou des infections ORL peuvent également provoquer des pathologies neuro-otologiques. En outre, elles peuvent être d’origine psychologique, notamment en ce qui concerne les vertiges.

 

Voici un point sur les principales pathologies neuro-otologiques :