Œdèmes des membres inférieurs (OMI)

Le saviez-vous ?

Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu'est-ce que l'œdème des membres inférieurs ?

L’œdème des membres inférieurs est un reflux de liquide plasmatique des vaisseaux sanguins dans le tissu interstitiel au niveau des jambes. Il constitue le signe majeur de l’insuffisance veineuse.

Les symptômes

L’œdème des membres inférieurs se traduit par l’augmentation de volume d’une ou de deux jambes, en partie ou en totalité. Mou ou dur, rouge et blanc, celui-ci peut pendant un certain temps garder l’empreinte des doigts. Cet œdème peut être douloureux, suivi de fourmillements, d’une ulcération de la peau et de raideur.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les étiologies

Une consultation médicale est nécessaire en vue de déterminer les causes éventuelles. La pathologie peut toucher les deux jambes de façon homogène et être consécutive à une insuffisance cardiaque, veineuse, hépatique, rénale, mais également à des troubles thyroïdiens ou des médicaments. Dans le cas où la maladie n’affecte qu’une seule jambe, une obstruction sur la circulation ou veineuse peut être visible. Dans de rares cas, une infection ou une atteinte nerveuse peut être suspectée.

Le diagnostic

Le diagnostic commence par un interrogatoire qui vise à rechercher les antécédents de la maladie. Selon les hypothèses émises, des examens complémentaires sont recommandés afin d’évaluer les fonctions hépatiques, rénales, cardiaques ainsi que les marqueurs d‘infection. D’autre part, une bandelette urinaire permet d’obtenir des renseignements comme la présence d’albumine ou de sang. En présence d’un œdème unilatéral, d’une thrombose ou d’une phlébite, des examens d’imagerie avec radiographie des poumons, échographie cardiaque ou abdominale, voire scanner et écho-doppler des membres inférieurs sont recommandés.

Le traitement

Si la prise en charge de l’œdème des membres inférieurs peut aller d’un simple port de bas de contention, elle peut dans certains cas faire l’objet d’une intervention chirurgicale. En cas de phlébite, le médecin administre généralement des anticoagulants. D’autre part, des traitements diurétiques sont prescrits face à un œdème d’origine rénale ou cardiaque. Ceux-ci permettent l’évacuation de l’eau excédentaire utilisée. Cette prescription est souvent suppléée par un apport d’albumine.

Les effets indésirables

L’œdème des membres inférieurs constitue le plus souvent l’effet indésirable de la prescription d’un antagoniste calcique. Il fait suite au mécanisme d’action propre à cette famille thérapeutique : la vasodilatation. Ce phénomène survient notamment après l’administration de Diltiazem, de Vérapamil et de Dihydropyridine.

La prévention

Pour éviter les œdèmes des membres inférieurs, il convient de manger peu salé, d’éviter la consommation d’alcool, de tabac et de pratiquer une activité physique, si possible chaque jour. D’autre part, il faut éviter la position allongée ou assise pendant une trop longue période. Un port de bas de contention peut être utile après avis du médecin.

Sources

  1. Risques cardiovasculaires chez les femmes. Fédération Française de Cardiologie
    https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-combats/le-risque-cardio-vasculaire-chez-les-femmes
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio