Hyperglycémie : hausse excessive du taux de sucre sanguin

Concilio - Hyperglycémie : hausse excessive du taux de sucre sanguin

Le saviez-vous ?

Le diabète peut provoquer de multiples complications telle que la cécité, un AVC, une insuffisance rénale et même une amputation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

La glycémie est le terme générique utilisé en médecine pour qualifier la teneur en sucre dans le sang. Communément associée au diabète, l’hyperglycémie correspond à une élévation irrégulière du niveau de sucre dans le flux sanguin. Néanmoins, l’hyperglycémie peut être constatée en la présence de pathologies infectieuses, de syndromes inflammatoires, ou d’autres troubles hépatiques, c’est à dire concernant le foie.

L’hypoglycémie se traduit par une baisse caractérisée du taux de glucose dans la circulation sanguine et est le plus souvent secondaire à l’utilisation d’insuline à trop forte dose.

Manifestations symptomatiques de l’hyperglycémie

Dans un premier temps, le patient atteint d’hyperglycémie peut paraître parfaitement asymptomatique. Toutefois, son état de santé évolue rapidement et la maladie se manifeste par certains signes cliniques caractéristiques regroupés dans le syndrome cardinal :

  1. La polydipsie : il s’agit en fait d’une sensation de soif insatiable. Ainsi le sujet affecté a souvent l’impression d’avoir la langue sèche.
  2. La polyurie : ce terme médical désigne des urines anormalement abondantes.
  3. La perte de poids qui est associée à une polyphagie.

Le patient hyperglycémique éprouve souvent des difficultés à maintenir sa concentration. Il a alors tendance à tenir des propos incohérents dus à la diminution de ses capacités cognitives. Il ressent généralement une faim impérieuse, se plaint souvent de migraines accompagnées d’étourdissements, de somnolence, de sueurs, de tremblements et de palpitations. Le soir, le sujet peut même avoir des insomnies associées à des sueurs froides ou faire des cauchemars.

Le syndrome cardinal se retrouve essentiellement chez les diabétiques de type 1.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic et prise en charge de l’hyperglycémie

Les analyses sanguines permettent de mesurer la glycémie du malade. Cet examen biologique doit impérativement être réalisé le matin, à jeun pour éviter des résultats erronés. L’hyperglycémie à jeun signe la découverte d’un diabète et nécessite d’effectuer certains changements au niveau du comportement alimentaire. En effet, les sucres raffinés et les glucides sont à proscrire. Ces nutriments ont la particularité d’augmenter le taux de sucre de façon trop rapide.

Les aliments complets contenant des sucres lents sont préférables. En outre le malade doit privilégier les aliments qui présentent une forte teneur en fibres en vue de ralentir l’imprégnation des glucides dans l’organisme. Par ailleurs, les produits protéinés qui contiennent peu de matière grasse sont conseillés. Les jus de fruit doivent être évités.

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.