Endoscopie - fibroscopie

Concilio - Endoscopie - fibroscopie

Le saviez-vous ?

Dans la population générale 19,9% des personnes sont atteintes de maladies digestives chroniques. Cela correspond à plus de 2 millions de patients par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Généralités

Afin d’explorer des zones inaccessibles à l’œil nu, il faut recourir à cette méthode d’exploration médicale et visuelle à l’aide d’un instrument spécifique portant le nom d’endoscope ou de fibroscope. Il se présente sous la forme d’un tube optique équipé d’un système d’éclairage. Si l’appareil dispose d’une caméra vidéo, il peut afficher des images sur un écran. L’endoscopie médicale concerne des examens par organe. Elle est utilisée soit pour une intervention (endoscopie chirurgicale), soit pour un diagnostic. De ce fait, la bronchoscopie est relative à l’exploration des bronches, la gastroscopie pour l’estomac ou l’œsophage, la coloscopie pour le côlon et la cœlioscopie pour l’abdomen. Elles s’effectuent par les voies naturelles quand c’est envisageable, sinon par incision.

Histoire de l’endoscope

C’est Antonin Jean Desormeaux qui, en 1852, est à l’origine de l’invention du premier endoscope. Dans les années 1930, son système technique s’est amélioré grâce à l’utilisation d’un tube semi-flexible pour l’étude de l’intérieur de l’estomac. Vingt ans plus tard, des faisceaux de fibres de verre qui conduisent la lumière apparaissent pour permettre la conception d’endoscopes totalement flexibles. Ces fibroscopes élargissent de manière considérable les possibilités de cette technique. Plus tard, l’allemand Karl Storz met au point des arthroscopies pour explorer les articulations. Parallèlement, l’exploration de l’abdomen ou cœlioscopie se développe en gynécologie. Les années 1980 signent l’apparition des caméras miniaturisées et des progrès en matière de vidéo permettent le développement de la chirurgie endoscopique. Elle est rendue possible, car les interventions et les manipulations sont visibles sur un écran.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Son utilisation et les risques éventuels

L’endoscopie est choisie pour traiter un traumatisme ou une maladie (endoscopie opératoire) ou pour établir un diagnostic. Quand c’est possible, ce genre d’intervention se passe par les voies naturelles (la bouche pour les bronches et l’estomac, les narines pour les sinus et les fosses nasales et l’anus pour le côlon). Dans le cas contraire, il faut pratiquer une incision pour atteindre certaines cavités de l’organisme. En fonction des cas et des techniques utilisées, l’examen ou l’opération se pratique sous anesthésie générale ou locale. Habituellement, cette intervention est courte et indolore.

Concernant les éventuels risques, on note de légères douleurs ou une sensation de ballonnement dans les heures qui suivent. Les graves complications sont de l’ordre de l’exceptionnel et les plus sévères concernent la perforation de l’organe examiné par l’endoscope, pouvant se compliquer d’une péritonite si il s’agit d’une endoscopie digestive. Les autres risques proviennent de l’anesthésie générale si elle est réalisée. Ces diverses complications peuvent être immédiates ou survenir après quelques jours.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.