Péritonite : inflammation du péritoine

Concilio - Péritonite : inflammation du péritoine

Le saviez-vous ?

Spécialité chirurgicale, la chirurgie viscérale traite principalement les pathologies affectant les organes abdomino-pelviens.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

Généralités

L’inflammation du péritoine, aussi appelée péritonite, est une pathologie qui touche l’enveloppe entourant les viscères dans la cavité abdominale. Elle peut être due à un liquide purulent ou à un liquide aseptique, notamment au début de son évolution. Dans la majorité des cas, elle est causée par une infection bactérienne résultant de la perforation d’un organe comme l’appendice, l’intestin grêle, la vésicule biliaire ou l’estomac. Elle peut aussi être une complication d’une intervention chirurgicale au niveau de l’abdomen. La perforation du côlon est assez rare (3,2 % des cas) et touche des sujets âgés. Cette maladie est assez grave dans la mesure où elle peut causer le décès du patient en l’absence de traitement. Elle peut être localisée ou généralisée.

Le diagnostic et les examens

Le patient ressent des douleurs intenses et continues dans la région abdominale. Il peut aussi être sujet à des vomissements fréquents, des diarrhées, un arrêt du transit intestinal et une grande fatigue. Dans la majorité des cas, la température corporelle du patient dépasse 38,5 °C, son pouls augmente et sa tension artérielle baisse. Une diminution du volume urinaire est le signe d’une insuffisance rénale fonctionnelle compliquant une hypovolémie. Pour diagnostiquer une péritonite, le médecin effectue quelques examens, notamment une palpation pour localiser la douleur et tester l’élasticité de la paroi abdominale. Une auscultation lui permet de constater une diminution, voire une absence des bruits intestinaux. Une échographie est aussi réalisée pour détecter la présence de liquide dans l’abdomen. En outre, un toucher rectal est nécessaire pour repérer des tumeurs rectales ou rechercher une irritation du cul de sac de Douglas.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Le traitement

Si une péritonite primaire sans rupture viscérale est traitée avec des antibiotiques, une péritonite secondaire nécessite une intervention chirurgicale. Elle est réalisée le plus rapidement possible afin d’éviter l’aggravation de la maladie, voire le décès du patient. Le premier objectif est d’éliminer le foyer infectieux. Cependant, une antibiothérapie est nécessaire avant toute intervention chirurgicale. De nombreuses opérations peuvent être prévues, mais elles dépendent de divers facteurs tel l’état général du patient. Dans un premier temps, les tissus nécrosés sont retirés, la cause de la péritonite est traitée (appendicectomie en cas d’appendicite par exemple) puis il faut nettoyer la cavité abdominale avec une solution antiseptique associée à un antibiothérapie intra-veineuse. Le patient est admis aux soins intensifs afin d’optimiser la prise en charge thérapeutique de sa maladie. D’autres interventions complémentaires dont la réalisation d’une stomie temporaire peuvent être nécessaires en cas de complications. Ces complications sont plus fréquentes chez les personnes âgées.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.