Episiotomie : intervention chirurgicale réalisée au cours de l’accouchement

Concilio - Episiotomie : intervention chirurgicale réalisée au cours de l’accouchement

Le saviez-vous ?

Plus de 20% des françaises âgées de 16 à 60 ans n’ont pas profité d’un suivi gynécologique depuis au moins deux ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralités

L’épisiotomie est un acte chirurgical correspondant à l’incision du périnée (muscle situé sur la paroi inférieure du pelvis ayant pour fonction de soutenir les organes génitaux, de la vulve à l’anus) au cours de l’accouchement. Cette intervention permet d’élargir l’orifice de la vulve pour faciliter le passage du bébé et éviter les grosses déchirures au niveau du périnée, du vagin ou du rectum. L’épisiotomie est réalisée par une sage-femme ou un gynécologue-obstétricien sous péridurale ou anesthésie locale. Il ne s’agit pas d’une pratique systématique. En effet, moins d’une femme sur 5 en aurait besoin lors de l’accouchement. Selon la recommandation du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (2004), elle ne devrait s’effectuer qu’en cas de grande nécessité comme :

  • Le manque de souplesse du périnée empêchant la sortie de la tête du bébé
  • Un accouchement prématuré
  • Le manque d’oxygène du bébé lié à une descente trop lente

En constante diminution, l’épisiotomie n’est actuellement plus pratiquée que lors des accouchements longs ou difficiles.

Déroulement et types d’épisiotomie

L’épisiotomie consiste à réaliser une incision de 4 à 5 cm, généralement à l’aide de ciseaux. On pratique le plus souvent l’’épisiotomie latérale : il s’agit de la technique la plus courante. Elle a pour avantage d’éviter les déchirures anales ou ano-rectales en cas d’extension accidentelle de l’incision

Après l’accouchement, la suture est immédiatement réalisée sous anesthésie locale ou sous l’effet de la péridurale. Effectuée à l’aide de fils résorbables, celle-ci consiste à recoudre la paroi vaginale, le muscle releveur de l’anus ainsi que la peau du périnée. En général, les fils disparaissent en deux à trois semaines.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Complications éventuelles

L’épisiotomie peut occasionner de multiples complications :

  • Œdème et douleur
  • Hématomes et thrombus
  • Granulomes
  • Infections
  • Désunion de la cicatrice
  • Conséquences à long terme sur la sexualité.
  • Exceptionnellement, un nodule d’endométriose sur la cicatrice

Soins post-opératoires

Pour faciliter la cicatrisation de l’épisiotomie et limiter les risques de complication, les gestes suivants sont préconisés :

  • Laver à l’eau et au savon plusieurs fois par jour
  • Bien sécher la cicatrice après avoir été aux toilettes
  • Porter des sous-vêtements amples
  • Avoir une bonne hygiène intime (s’essuyer de l’avant à l’arrière lors d’un passage aux toilettes, changer les serviettes hygiéniques aussi souvent que possible, etc.)
  • Quand la cicatrisation est complète, appliquer des huiles essentielles mélangées à une huile végétale (amande douce, olive, etc.)

Attendre quelque temps avant de reprendre les rapports sexuels.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.