Tumeur au niveau de la vésicule biliaire

Concilio - Tumeur au niveau de la vésicule biliaire

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Généralités

La vésicule biliaire est un organe creux dont la fonction principale est de stocker la bile en vue de sa restitution au cours de la digestion. Le cancer de la vésicule biliaire survient généralement chez les personnes de plus de 70 ans, les femmes plus que les hommes. Il touche environ deux personnes sur 100 000. Généralement découvert au stade avancé, le pronostic est assez sombre.

Les facteurs de risque

Les facteurs de risque sont :

  • La lithiase biliaire qui dure depuis plusieurs années
  • Les anomalies de la jonction bilio-pancréatique
  • L’infection de la vésicule biliaire
  • La cholangite sclérosante primitive
  • Les polypes intra-vésiculaires
  • Les calcifications de la muqueuse de la vésicule biliaire
  • L’inflammation récurrente de la vésicule biliaire
  • La présence de parasites dans les voies biliaires (salmonelles, douves de foie)
  • Le surpoids
  • Le tabagisme

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes du cancer de la vésicule biliaire

Les signes du cancer de la vésicule biliaire apparaissent tardivement. Ce sont :

  • Des nausées et des vomissements
  • Les symptômes généraux d’un cancer : une perte d’appétit, une perte de poids, une faiblesse générale, des diarrhées…
  • Un ictère : coloration jaunâtre de la peau et des conjonctives.
  • Des douleurs sous les côtes et du côté droit de l’abdomen.
  • Une masse au niveau de l’abdomen : elle apparaît généralement à un stade avancé lorsque la tumeur augmente de taille.
  • Les sueurs nocturnes et les fièvres indéterminées apparaissent au stade avancé de la maladie.

Diagnostic et traitement

Étant donné que le cancer de la vésicule biliaire progresse silencieusement, son diagnostic est souvent retardé ou fortuit. La palpation de la partie supérieure de l’abdomen peut conduire le médecin à détecter une éventuelle tumeur. En cas de suspicion, les médecins procèderont à un examen sanguin, une échographie abdominale, une cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique et une IRM.

La prise en charge dépendra du stade de la maladie, mais le traitement de référence est la chirurgie. Si l’ablation n’est plus possible en raison de l’état avancé de la tumeur, la prise en charge comprendra un traitement symptomatique et un traitement qui visera à stopper la progression de la tumeur.

Le traitement symptomatique a pour but de soulager les troubles et d’améliorer la qualité de vie du malade. La radiothérapie avant la chirurgie permet de réduire le volume de la tumeur. Après l’opération, elle permet d’éliminer les éventuelles cellules cancéreuses restantes et de prévenir les récidives.

La chimiothérapie peut être proposée après une chirurgie, ou seule lorsque la tumeur est avancée et non opérable.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.