Rhabdomyosarcome : tumeur du tissu musculaire

Concilio - Rhabdomyosarcome : tumeur du tissu musculaire

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Généralités

Le corps humain comporte deux types de cellules musculaires : les cellules des muscles lisses (qui contrôlent les mouvements involontaires) et les cellules des muscles squelettiques (qui contrôlent les mouvements volontaires). Le rhabdomyosarcome affecte le tissu musculaire squelettique. Ce cancer survient généralement chez les personnes âgées de moins de 15 ans avec un pic entre 2 et 5 ans. Rare, mais l’un des cancers des tissus mous le plus fréquent chez les enfants et adolescents, on découvre environ 350 nouveaux cas par an aux États-Unis. Il touche plus les garçons que les filles.

Le rhabdomyosarcome peut se développer au niveau de la tête, du cou, des parties génitales, des membres et du tronc. Le rhabdomyosarcome se divise en deux grandes catégories : le rhabdomyosarcome de type embryonnaire et le rhabdomyosarcome de type alvéolaire. Ce dernier, plus agressif, nécessite un traitement plus lourd, c’est-à-dire des radiothérapies et des chimiothérapies plus intenses.

Les symptômes du rhabdomyosarcome

Le rhabdomyosarcome se traduit par une masse qui grossit peu à peu. Les symptômes varient selon la localisation de la tumeur.

Lorsque la tumeur se situe autour de l’œil ou à l’intérieur de la paupière, les signes sont les suivants :

  • Un œil saillant, des paupières tombantes, un strabisme, des paupières enflées et une rougeur de l’œil.

Lorsque le rhabdomyosarcome se localise au niveau de la tête et du cou, les symptômes sont les suivants :

  • Une asymétrie faciale, un visage enflé, un nez congestionné, une douleur au visage, des maux d’oreille, des maux de tête, une difficulté à respirer, une paralysie du nerf facial, un saignement du nez, de la gorge ou de l’oreille…

Lorsque le rhabdomyosarcome se situe dans l’abdomen ou le bassin, les signes sont les suivants :

  • Une enflure au niveau de l’abdomen, une douleur abdominale, une constipation, un saignement du rectum, des vomissements…

Lorsque le rhabdomyosarcome touche la vessie ou la prostate, les symptômes sont :

  • Du sang dans l’urine, une difficulté à uriner, de la constipation, une douleur au moment de la miction…

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

Le traitement du rhabdomyosarcome associe souvent la chirurgie à la chimiothérapie ou encore à la radiothérapie. Lorsque la tumeur se localise dans l’orbite de l’œil, les médecins préconisent la chimiothérapie et la radiothérapie. Les tumeurs localisées dans les voies nasales, dans l’oreille et à l’arrière de la partie supérieure de la gorge sont souvent difficiles à atteindre. La radiothérapie et la chimiothérapie sont les plus indiquées dans ces cas précis.

Le traitement de référence d’un rhabdomyosarcome est la chimiothérapie. Elle est efficace dans plus de 85 % des cas.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.