Polygraphie ventilatoire ou polygraphie nocturne du sommeil

Concilio - Polygraphie ventilatoire ou polygraphie nocturne du sommeil

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

La polygraphie, également appelée polygraphie ventilatoire est un examen visant à enregistrer les paramètres de la respiration au cours du sommeil. Elle est souvent utilisée pour diagnostiquer et surveiller le syndrome d’apnées du sommeil (pauses respiratoires nocturnes excessives en durée et en fréquence).

Contrairement à la polysomnographie, examen complet qui se déroule en hospitalisation dans un service spécialisé (laboratoire du sommeil), la polygraphie a l’avantage d’être facile à réaliser à domicile. Son apport est généralement suffisant précis lorsque le sommeil est continu. En cas de doute diagnostique, une polysomnographie pourra être réalisée dans un second temps.

Déroulement

Le patient se rend le soir de l’enregistrement au cabinet médical ou à l’hôpital pour la remise du matériel, les explications, et la mise en place des capteurs.

Ces capteurs comprennent habituellement :

  • Une ceinture thoracique qui enregistre les mouvements respiratoires thoraciques
  • Une ceinture abdominale qui sert à enregistrer les mouvements respiratoires abdominaux
  • Un capteur (microphone) collé à la base du cou pour l’enregistrement des sons de la respiration et du ronflement
  • Un capteur de flux nasal (muni de deux embouts narinaires) qui capte le flux d’air
  • Un saturomètre (pince ou petit manchon fixé sur un doigt), permettant d’analyser l’oxygénation du sang, c’est-à-dire mesurer la saturation du sang en oxygène

Le boîtier d’enregistrement est remis au patient, auquel il devra se connecter avant de s’endormir.

La pose de l’appareillage dure environ 30 minutes. Le patient dort chez lui, selon ses habitudes, permettant ainsi de se rapprocher des conditions normales de son sommeil. Le lendemain matin, les capteurs sont débranchés et l’enregistreur rapporté au cabinet ou dans le service hospitalier.

Pour optimiser la sensibilité et la spécificité de la polygraphie ventilatoire, l’examen peut être couplé à un enregistrement vidéo afin d’évaluer le temps de sommeil et de repérer d’éventuels mouvements anormaux.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Indications

L’examen est prescrit lorsqu’un syndrome d’apnées du sommeil est suspecté, ou pour explorer des troubles du sommeil.

Contre-indications

Il n’y en a pas. L’examen à domicile est déconseillé aux patients confus, incapables de manipuler les équipements ou dont l’état de santé est instable.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.