Polysomnographie : enregistrement complet du sommeil

Concilio - Polysomnographie : enregistrement complet du sommeil

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Principe d’une polysomnographie

La polysomnographie est un examen complet du sommeil. Elle est prescrite afin de diagnostiquer des troubles du sommeil ou de la vigilance (narcolepsie, apnées du sommeil, insomnie, somnolence diurne, pauses respiratoires, etc.), lorsqu’un examen plus simple du sommeil (polygraphie) est jugé insuffisant. Elle est réalisée dans un service hospitalier spécialisé (laboratoire du sommeil). Plusieurs variables physiologiques en plus de celles de la polygraphie seront enregistrées lors d’une polygraphie du sommeil : rythme cardiaque, activité oculaire, activité électrique du cerveau et activité des muscles. La polysomnographie est à la fois non invasive et indolore.

Mesures enregistrées au cours d’une polysomnographie

La polysomnographie permet l’enregistrement de plusieurs paramètres :

  • L’électroencéphalographie (EEG) : permet de mesurer l’activité électrique du cerveau grâce à des électrodes appliquées sur le cuir chevelu, et d’analyser le sommeil
  • L’électromyographie (EMG) : sert à évaluer l’activité des muscles en utilisant des électrodes placées respectivement au menton, aux bras et aux jambes
  • L’électrocardiographie (ECG) : enregistre l’activité cardiaque grâce aux électrodes placées sur le thorax
  • L’électro-oculographie (EOG) : permet d’apprécier les mouvements des globes oculaire en appliquant des électrodes près des yeux
  • L’étude de la respiration : un capteur nasal placée sous le nez permet d’enregistrer le débit d’air circulant par le nez
  • L’enregistrement des mouvements respiratoires : est réalisé grâce à une sangle placée au niveau du thorax et une au niveau de l’abdomen
  • Un capteur posé au niveau du cou permet d’enregistrer le niveau sonore du bruit lors du ronflement
  • L’évaluation du niveau d’oxygène dans le sang : est réalisée grâce à un oxymètre appliqué au niveau du doigt

La pression œsophagienne ainsi que la température corporelle peuvent également être évaluées durant cet examen. L’utilisation d’une lumière infrarouge peut aussi être envisagée dans certains cas afin de déceler la présence de parasomnies durant le sommeil.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Déroulement

Bien qu’elle puisse être réalisée le jour, la polysomnographie est généralement effectuée durant une nuit passée à l’hôpital, dans un laboratoire du sommeil. La séance est encadrée et surveillée par une équipe de techniciens expérimentés. Afin que les capteurs puissent tenir en place toute la nuit, la peau ainsi que le cuir chevelu doivent être bien propres. Le patient peut continuer à prendre ses médicaments habituels, sauf indication contraire du médecin.

L’ensemble des résultats obtenus lors de la polygraphie du sommeil permettra au médecin de d’analyser précisément la qualité du sommeil et ses troubles, et souvent de déterminer la cause des plaintes du patient. Le traitement sera ajusté en conséquence.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.