Pression positive continue (PPC)

Concilio - Pression positive continue (PPC)

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Présentation

La pression positive continue (PPC) correspond à l’insufflation par une petite machine, via un masque, d’air réglé à une pression continue, qui permet le maintien de l’ouverture des voies aériennes supérieures. Cette pression positive permet d’éviter le collapsus des voies aériennes supérieures responsable des apnées obstructives du sommeil. Depuis de nombreuses années, il s’agit du traitement de référence de ce trouble du sommeil.

La pression positive continue est administrée dans les voies aériennes via un masque nasal, naso-buccal ou narinaire. Ce traitement est proposé une fois que le diagnostic est confirmé par la réalisation d’une polygraphie ou d’une polysomnographie. Cette thérapie permet à l’air de circuler sans obstacle grâce à une pression d’air constante tout au long du cycle respiratoire. Elle permet de maintenir ouvertes les voies aériennes en empêchant la fermeture de la filière oro-pharyngée lors des cycles respiratoires.

Le réglage du niveau de pression de la PPC est déterminé lors de l’examen du sommeil du patient.
tel qu’il l’emporte généralement sur les petits inconvénients du début.

Bienfaits de la pression positive continue

Pour être efficace, le traitement par ventilation par pression positive continue doit être idéalement quotidien et pendant toute la durée du sommeil, même au cours des siestes. Cette thérapie permet au patient de profiter de divers avantages, notamment le rétablissement d’un sommeil réparateur améliorant ainsi la vigilance au cours de la journée. En dormant mieux, le sujet retrouve sa bonne humeur et un dynamisme certain.

La pression positive continue garantit également la disparition des ronflements et réduit les risques d’accident cardio-vasculaires liés aux apnées du sommeil. Pour profiter des réels bénéfices de ce traitement, une observance moyenne de 4 heures ou plus d’utilisation par jour doit être respectée par le patient.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


En qui concerne l’équipement de PPC

Pour réaliser un traitement par ventilation par pression positive continue, le patient doit utiliser une machine délivrant l’air avec une pression définie par le spécialiste. Selon le cas, la pression peut fluctuer légèrement ou être constante. Dans la plupart des cas, l’air issu de l’appareillage passe à travers un humidificateur servant à réchauffer et à humidifier l’air. L’équipement destiné à la réalisation de cette thérapie comprend également un circuit ou tuyau permettant d’acheminer l’air de la machine vers le patient ainsi qu’une interface (masque nasal, facial, narinaires ou bucco-nasal) à poser sur son visage.

Le matériel est fourni par une société de matériel médical spécialisée dans les maladies respiratoires, qui assure le suivi au quotidien et en rend compte au prescripteur. La prise en charge par l’Assurance Maladie est de 100 %.

Les effets secondaires

De la taille d’une boîte de chaussures et peu bruyant, l’appareillage pour la pression positive continue peut néanmoins occasionner une gêne chez le patient, les mouvements nocturnes étant entravés. Le port d’un masque peut aussi être difficile à supporter chez les personnes claustrophobes pouvant alors abandonner ce traitement.

Comme beaucoup de thérapies, la pression positive continue peut être à l’origine de certains effets secondaires comme l’apparition de rougeur autour du nez, une irritation cutanée, une sécheresse dans le conduit nasal ou encore une conjonctivite. Cependant, le bénéfice ressenti, une fois passée la période incontournable d’adaptation, est

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.