Psoriasis : une maladie inflammatoire de la peau

Concilio - Psoriasis : une maladie inflammatoire de la peau

Le saviez-vous ?

En France, le psoriasis concerne 2% de la population. Environ un tiers des cas se déclarent avant 20 ans, y compris chez les enfants très jeunes. C’est entre 20 et 40 ans que la maladie apparaît le plus souvent.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Le psoriasis est une affection chronique et inflammatoire de la peau. Cette maladie n’est ni contagieuse ni allergique. Elle est en revanche très fréquente. En effet, environ trois millions de personnes en sont atteintes et 60 000 nouveaux cas sont constatés chaque année. Par ailleurs, le psoriasis touche principalement les adultes.

Affectant généralement la peau, cette pathologie peut toutefois atteindre d’autres organes (articulations, système cardiovasculaire, muqueuses, etc.). Il existe plusieurs types de psoriasis. La forme la plus courante de cette maladie est celle appelée psoriasis en plaques ou psoriasis vulgaire. En outre, on distingue : le psoriasis en gouttes, le psoriasis du cuir chevelu, le psoriasis palmo-plantaire, le psoriasis inversé et le psoriasis des ongles.

Symptômes et évolution

Le psoriasis se manifeste généralement par l’apparition de croûtes de peau inesthétiques appelées « squames ». Celles-ci se détachent sous forme d’écailles blanches et laissent des zones de peau rouge. Les squames apparaissent à différents endroits du corps, mais elles sont plus fréquentes sur les coudes, les genoux et le cuir chevelu.

Le psoriasis évolue par poussées imprévisibles et variables selon les individus. Les symptômes durent généralement 3 à 4 mois. Dans la plupart des cas, ils disparaissent pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, avant de réapparaître. Il peut aussi exister des arthrites liées au psoriasis, c’est le rhumatisme psoriasique.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Causes

L’origine précise du psoriasis reste inconnue. Des études démontrent l’implication de plusieurs facteurs dans l’apparition de cette maladie. Parmi ceux-ci, les plus déterminants seraient génétiques et environnementaux. En effet, des antécédents familiaux de psoriasis sont constatés dans 40% des cas. Par ailleurs, le stress physique (infections, blessures, chirurgie, etc.) ou psychique (anxiété, fatigue nerveuse, etc.) contribuerait au déclenchement de cette affection. En outre, le psoriasis pourrait provenir des réactions auto-immunes de la peau stimulant la multiplication des cellules de l’épiderme. L’observation de ces cellules chez les personnes atteintes de cette maladie montre un rythme de renouvellement extrêmement rapide. Ce phénomène expliquerait l’accumulation et la formation d’épaisses croûtes.

Traitement

Même si le psoriasis n’est pas une maladie grave en soi, il peut nuire considérablement au quotidien des personnes qui en sont atteintes. En effet, dans les cas les plus sévères, les patients, affectés par leur apparence, peuvent souffrir de stress, d’anxiété, d’estime de soi ou même de dépression. Il n’existe pas de traitement pouvant guérir le psoriasis de manière définitive. Des médicaments peuvent être prescrits pour soulager l’intensité des éruptions cutanées durant les différents épisodes de la maladie. Par ailleurs, ceux-ci limitent l’étendue des manifestations, permettant ainsi aux patients de mieux vivre le psoriasis.

Divers traitements peuvent être adoptés :

  • Les traitements locaux (application de pommades ou de lotions, notamment à base de corticoïdes) ;
  • La photothérapie (effets de la vitamine D sur la prolifération des cellules inflammatoires).

En cas de résistance aux traitements locaux et à la photothérapie, des médicaments immunosuppresseurs peuvent être prescrits aux patients. Ce type de traitement comporte cependant de sérieux effets secondaires ainsi que de multiples contre-indications.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.