Encéphalite

Introduction à l’encéphalite

L’ encéphale regroupe l’ensemble du système nerveux central. Il comprend le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. L’encéphalite infectieuse peut être due à des bactéries à l’origine de certaines maladies (la syphilis, la tuberculose, la maladie de Lyme…), aux virus responsables de l’herpès, de la varicelle, etc. La cause peut également être liée à des parasites souvent transmis par des piqûres d’insectes. L’ encéphalite peut survenir d’une réaction allergique aux vaccins, se déclarer suite à des maladies auto-immunes ou après un cancer.

Signes et symptômes de l’encéphalite

Cette affection peut toucher une partie de l’encéphale ou sa totalité. Les symptômes varient donc selon les zones touchées. Les signes de l’encéphalite sont :

  • Des maux de tête
  • Des troubles de la conscience : confusion, obnubilation…
  • Des troubles du comportement : agitation, irritation…
  • Des troubles oculaires, auditifs…
  • Une paralysie
  • Des troubles de la déglutition
  • Des convulsions ou des crises d’épilepsie focales
  • Des faiblesses musculaires
  • Des nausées, de la fièvre…

On distingue l’encéphalite herpétique, l’encéphalite rabique et les encéphalites virales post-infectieuses. L’encéphalite herpétique est une des complications de l’herpès. Elle se manifeste par une fièvre brutale, des maux de tête et une raideur méningée. Touchant le plus souvent le lobe temporal du cerveau, l’encéphalite herpétique provoque généralement des difficultés d’élocution et des convulsions.

L’ encéphalite rabique est due au virus de la rage. Elle se traduit par des spasmes pharyngés et une hydrophobie.

Les encéphalites virales post-infectieuses s’observent généralement après 5 à 10 jours d’une atteinte virale (varicelle, grippe, zona, rougeole, oreillons…).

Diagnostic de l’encéphalite

Après l’examen clinique, le médecin a recours à la ponction lombaire, à un prélèvement sanguin, à la tomodensitométrie de la tête et à l’imagerie par résonance magnétique du cerveau pour confirmer son diagnostic.

Prise en charge de l’encéphalite

Le traitement varie en fonction de la cause de l’ encéphalite. En cas d’infection virale, des médicaments antiviraux seront prescrits (acyclovir). Si l’affection est due à des bactéries, le médecin prescrira des antibiotiques. Les thérapies sont souvent faites lors d’une hospitalisation. Le patient suivra également un traitement pour soulager les symptômes : des médicaments anticonvulsivants pour prévenir les convulsions, des stéroïdes pour réduire le gonflement du cerveau, des analgésiques pour soulager les douleurs et des sédatifs pour traiter l’insomnie ou l’irritabilité. La physio-kinésithérapie est également recommandée pour aider le patient à retrouver ses capacités musculaires.