Ostéomyelite

Généralités

L’ ostéomyélite est une inflammation de la moelle osseuse et du tissu osseux adjacent provoquée par une infection. Cette dernière est généralement due à un staphylocoque. Cependant, d’autres bactéries ou champignons peuvent également en être à l’origine. Retrouvée plutôt chez l’enfant, l’ostéomyélite touche les os longs du membre inférieur (tibia et fémur). Produisant une pression contre les vaisseaux sanguins de ces os, l’infection prive de sang les cellules osseuses et une partie des os, qui meurent alors progressivement. Lorsqu’elle s’étend aux muscles et aux tissus mous à proximité, elle occasionne une accumulation de pus ou un abcès.

Causes et facteurs de risque

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • L’inoculation directe de l’agent pathogène (bactérie ou champignon) via une plaie ou suite à une chirurgie,
  • La contamination par voie hématogène.

Par ailleurs, certains facteurs peuvent favoriser la survenue de la maladie :

  • L’injection de corticoïdes dans une articulation atteinte d’arthrite inflammatoire ou comportant une prothèse,
  • L’alcoolisme,
  • Le diabète,
  • L’insuffisance hépatique ou rénale,
  • L’infection par le VIH,
  • La drépanocytose,

Symptômes

Chez l’enfant, l’ ostéomyélite se manifeste sous les symptômes suivants :

  • Fièvre élevée,
  • Douleurs au niveau des extrémités des os, souvent ceux du genou,
  • Impotence fonctionnelle totale,
  • Altération de l’état général.

Chez l’adulte, les signes de la maladie apparaissent de façon progressive et concernent surtout les vertèbres :

  • Sensibilité, œdème et rougeur,
  • Douleurs ne répondant pas à la prise d’analgésiques, à l’application de compresses chaudes ou au repos.

Chez l’enfant ou l’adulte, des complications telles que l’abcès des parties molles ou la fistulisation de la peau peuvent survenir.

Traitement

Le traitement de l’ ostéomyélite dépend de l’origine de l’infection :

  • Si elle est due à une bactérie disséminée par le sang, le traitement consiste en une antibiothérapie intraveineuse suivie d’une antibiothérapie par voie orale. Il dure généralement 4 à 6 semaines. En cas d’infections récidivantes ou d’infections des vertèbres, le traitement peut aller jusqu’à 8 semaines ;
  • Si elle est d’origine fongique, le médecin prescrit un traitement antifongique.

Lorsque l’infection est très grave, une chirurgie de drainage s’avère nécessaire. Par ailleurs, si elle s’est répandue à l’os et aux tissus mous adjacents, il faut recourir à une greffe de tissus sains (os, muscle ou peau) avant d’entamer le traitement aux antibiotiques.

En cas d’infection d’une articulation superficielle (prothèse), celle-ci sera retirée et remplacée lors d’une intervention chirurgicale. Dans de rares cas, lorsque l’infection est impossible à guérir, l’amputation du membre infecté ou la fusion de l’articulation (arthrodèse) est indispensable.

Enfin, le traitement de l’ostéomyélite fait appel à l’immobilisation plâtrée du membre pendant plusieurs semaines.