Syndrome coronarien aigu / Cardiopathie ischémique / Infarctus du myocarde

Le saviez-vous ?

En France, on compte chaque année 120 000 infarctus, qui sont à l’origine de 40 000 décès.1

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de cardiologie.

Qu'est-ce qu'une cardiopathie ischémique?

Les cardiopathies ischémiques regroupent un ensemble de troubles consécutifs à l’insuffisance d’apports en oxygène au muscle cardiaque en raison du développement et des complications de l’athérosclérose au niveau d’une ou plusieurs artères coronaires. L’obstruction des artères coronaires peut dans certains cas être plus ou moins complète ou brutale. Par ailleurs, des lésions du myocarde de gravité variable ainsi qu’une ischémie se traduisant par une nécrose myocardique surviennent généralement suite au défaut d’oxygénation.

Etiologies

La cardiopathie ischémique est souvent consécutive à une mauvaise hygiène de vie telle que la sédentarité, le tabagisme ou l’alcoolisme chronique, l’hypercholestérolémie, le stress ou l’obésité. En effet, ces facteurs induisent une accumulation de graisses dans les artères. D’autre part, le diabète et l’hypertension artérielle tendent à favoriser la survenue de cardiopathie ischémique. À noter que la prévalence est plus élevée chez les hommes. Tous ces paramètres constituent ce que l’on appelle des facteurs de risques cardiovasculaires, ils favorisent l’apparition de maladie coronarienne.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les manifestations

Cliniquement, les lésions occasionnées par la cardiopathie ischémique font suite à divers symptômes, entre autres l’angor stable, le syndrome coronaire aigu et l’infarctus du myocarde. D’autre part, la souffrance myocardique peut entraîner des troubles graves du rythme cardiaque et conduire à une mort subite. Par ailleurs, ces affections sont souvent les causes d’insuffisance cardiaque aigüe ou chronique. D’autres symptômes sont rapportés tels que les vertiges, la pâleur, les vomissements, la dysfonction érectile et la perte de connaissance.

Diagnostic

Invasifs ou non, divers examens permettent de confirmer le diagnostic. Il s’agit de coronarographie, angiographie, cathétérisme cardiaque, ECG ou encore de radiographie pulmonaire. D’autre part, des analyses sanguines constituent des références à l’établissement d’un bilan lipidique et d’hémostase. Celles-ci sont souvent suppléées par une épreuve d’effort ou une échographie d’effort ou de stress.

Prise en charge

Le traitement de la cardiopathie ischémique peut être médicamenteux et inclut les traitements antiangineux tels les bêtabloquants et les inhibiteurs calciques. La prise en charge chirurgicale consiste en un pontage coronarien ou une angioplastie percutanée.

Prévention

Afin de prévenir les risques de crise cardiaque, des contrôles de routine trimestriels sont soumis aux patients à risque, notamment les personnes âgées de plus de 40 ans. Ceux-ci permettent de déceler la présence de facteurs tels que :

  • Obésité

  • Hypertension

  • Diabète

  • Antécédents familiaux de la maladie

  • Taux élevés de cholestérol

  • Augmentation des taux de protéine C réactive

  • Hypertension artérielle

  • Tabagisme

  • Consommation excessive d’alcool

  • Sédentarité

À noter que l’espérance de vie des personnes opérées varie selon le nombre de vaisseaux coronaires atteints, leur localisation, ainsi que la gravité de la sténose.

Sources

  1. L’infarctus du myocarde – Fédération Française de Cardiologie – 25/02/2019
    https://www.fedecardio.org/Les-maladies-cardio-vasculaires/Les-pathologies-cardio-vasculaires/linfarctus-du-myocarde
  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :
  • Auteur de la révision : Dr A. Morjane
  • Date de révision :

1512 cardiologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio