La gynécomastie ou l’hypertrophie mammaire chez l’homme

Concilio - La gynécomastie ou l’hypertrophie mammaire chez l’homme

Le saviez-vous ?

La pose de prothèses mammaires est l’une des interventions la plus pratiquée dans le monde, avec près d’1,8 millions de procédures en 2013 (source ISAPS).

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie plastique.

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie ou le développement excessif de la glande mammaire chez l’homme est un phénomène bénin et courant, mais souvent mal toléré. Cette augmentation de la glande mammaire aussi connue comme l’hyperplasie peut être symétrique ou non, unie ou bilatérale. Portant atteinte à l’image de la virilité et les représentations du corps masculin, elle peut induire un repli sur soi ou une gêne psychologique importante. Différents traitements chirurgicaux permettent de corriger efficacement et durablement cette pathologie qui s’apparente à de petits seins visibles chez les hommes.

Bénigne à l’adolescence, cette maladie idiopathique n’a pas de causes répertoriées. Cependant, elle peut être liée à un débalancement hormonal, la prise de médicaments ou de produits dopants, voire des pathologies tumorales ou hormonales. En cas d’hyperplasie, il convient de réaliser certaines explorations (échographie, IRM mammaire…) pour détecter les causes éventuelles et prescrire un traitement spécifique permettant la diminution du volume de la glande mammaire. Une intervention chirurgicale peut être suggérée si aucune cause directe n’est identifiée ou si les résultats du traitement médicamenteux ne sont pas satisfaisants.

Les traitements de la gynécomastie chez l’homme

Lorsqu’aucune cause n’a été retrouvée, un traitement par hormonothérapie peut être envisagé dans un premier temps.

La cure de gynécomastie est un traitement chirurgical destiné à réduire le volume de la poitrine par une ablation de la glande mammaire. Une incision est ordinairement pratiquée dans la partie inférieure de l’aréole afin de réaliser une mastectomie sous-cutanée.

Le second temps de l’opération consiste à enlever l’excédent de peau provoqué par une distension. D’ordre général, la diminution des glandes mammaires permet une rétraction cutanée naturelle, particulièrement chez les jeunes patients qui présentent une peau plus élastique et ferme.

La durée de l’intervention varie selon l’importance de l’excès et la technique pratiquée. Généralement courte lors d’une simple lipoaspiration, elle peut durer jusqu’à 2 heures si l’ablation est associée à une chirurgie des tissus. Le traitement par cryolipolyse dure environ 1h30 avec généralement peu de cicatrices visibles.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les suites opératoires d'une gynécomastie

Le traitement chirurgical de la gynécomastie est une intervention peu douloureuse et fiable, dont les suites sont généralement sans complications. Des antalgiques peuvent être prescrits pour soulager la douleur au sortir de l’intervention.

Des ecchymoses, un œdème ainsi qu’une gêne lors des mouvements des membres supérieurs du corps sont des symptômes postopératoires fréquents dans les premiers temps. Ils disparaissent progressivement après environ une semaine.

Il est recommandé d’éviter toute activité sportive pendant un minimum de 3 semaines après l’opération. L’exposition au soleil de la poitrine est également proscrite durant les mois qui suivent. Il est également conseillé d’arrêter de fumer entre 6 et 8 semaines avant l’intervention.

446 chirurgiens plastiques recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.