Mycose du pied ou pied d'athlète

Concilio - Mycose du pied ou pied d'athlète

Le saviez-vous ?

Boutons, rougeurs, cloques, démangeaisons ? Les maladies de peau sont diverses et un même symptôme peut avoir plusieurs origines différentes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de dermatologie.

Qu’est-ce que la mycose des pieds ?

La mycose des pieds est une infection causée par un champignon. Il s’agit d’une affection fréquente qui peut toucher environ 10 % de la population. Les principaux champignons à l’origine de ces infections sont les dermatophytes. Il se pose sur la couche externe de la tablette de l’ongle et y prolifère si les conditions lui sont favorables. Il peut plus rarement pénétrer par la couche profonde ou sur le côté de la tablette. On parle d’infection lorsque le champignon passe la barrière de la peau et s’y développe en se multipliant de façon anormale. La mycose des pieds est contagieuse.

Une mycose survenant entre deux orteils est également appelée « pied d’athlète », car elle est particulièrement répandue chez les sportifs. Toutefois, elle touche toute la population, enfant ou adulte, homme ou femme.

Les symptômes de la mycose des pieds

Les symptômes de la mycose des pieds sont variés :

  • Rougeurs et desquamations de la peau entre les orteils ;

  • Démangeaisons pouvant être légères ou intolérables ;

  • Coupures douloureuses entre les orteils ;

  • Odeur désagréable ;

  • Changement de la couleur des ongles.

Les manifestations sont aussi possibles sous forme de vésicules douloureuses entre les orteils, sur les côtés du pied ou au niveau de la voûte plantaire. Les desquamations peuvent aussi se manifester au niveau de la voûte plantaire.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les facteurs de risque de la mycose des pieds

Certains facteurs favorisent la prolifération du champignon :

  • Le port de chaussures fermées favorisant l’humidité et la macération ;

  • La fréquentation de lieux publics humides comme une piscine, une salle de fitness ou encore un sauna ;

  • Un système immunitaire affaibli à cause des certaines pathologies telles que le diabète, le VIH… ;

  • La prise de corticoïdes, d’antibiotiques, d’immunosuppresseurs ;

  • Une perturbation de l’acidité de la peau à cause des lavages trop fréquents avec du savon ;

  • Un climat chaud et humide.

Une mycose des pieds non traitée peut évoluer vers une surinfection bactérienne de la peau et des tissus mous. Elle nécessite donc une prise en charge adaptée.

Le traitement de la mycose des pieds

Le traitement de la mycose est basé sur des médicaments antifongiques. Ces derniers s’utilisent sous forme de crème, de gel, de poudre, de spray, ou de comprimés. Bien que certains médicaments antifongiques soient disponibles en pharmacie sans ordonnance, il convient de consulter un médecin pour obtenir un traitement adapté à son cas. En effet, les traitements diffèrent selon le stade et la localisation de l’affection.

Pour éviter toute récidive, il est important de lutter contre les facteurs favorisants et d’assurer une bonne hygiène des pieds.

542 dermatologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.