Hypo/hyperthyroïdie iatrogène : dérèglement hormonal secondaire à une stratégie thérapeutique

Concilio - Hypo/hyperthyroïdie iatrogène : dérèglement hormonal secondaire à une stratégie thérapeutique

Le saviez-vous ?

Plus de 6 millions de français sont concernés par une anomalie de la thyroïde.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

La thyroïde est une glande endocrine située à la base du cou. L’hypothyroïdie se traduit par une production d’hormones thyroïdiennes insuffisante alors que l’hyperthyroïdie se caractérise par un excès d’hormones thyroïdiennes.

L’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie iatrogènes sont des pathologies passagères ou définitives, provoquées par un traitement médical ou une intervention chirurgicale. Voici quelques exemples de traitement à l’origine de ces dysfonctionnements thyroïdiens : le Lithium, l’Amiodarone, l’iode radioactif, la chirurgie ou radiothérapie thyroïdienne ou cervicale

Manifestations symptomatiques

Les signes de l’hypothyroïdie iatrogène se caractérisent par un ralentissement global du métabolisme : constipation, ralentissement psychomoteur, prise de poids, frilosité, fatigue intense. Sa gravité dépend de l’importance de l’insuffisance en hormones thyroïdiennes. Les symptômes apparaissent généralement de façon progressive et lorsque les patients sont asymptomatiques, seul le bilan sanguin permet de déterminer le diagnostic.

Les signes de l’hyperthyroïdie iatrogène se caractérisent par une accélération du rythme cardiaque, des palpitations, un amaigrissement, des sueurs, une irritabilité… Sa gravité dépend de l’importance de l’hypersécrétion en hormones thyroïdiennes, du terrain du patient et du retentissement cardiaque. Les symptômes apparaissent généralement de façon brutale.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.