Autres insuffisance surrénale: déficit hormonal présent dans l’organisme

Concilio - Autres insuffisance surrénale: déficit hormonal présent dans l’organisme

Le saviez-vous ?

Jusqu’à 80% des adultes connaissent un épisode de fatigue surrénale au cours de leur vie, et cette maladie reste pourtant l’une des plus sous-diagnostiquées.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

Les glandes surrénales ont pour fonction de sécréter certaines hormones comme l’aldostérone et le cortisol notamment. L’absence ou le déficit sécrétoire lié à ces hormones particulières est qualifié d’insuffisance surrénale. Cette condition influe alors sur l’organisme du patient.

Le malade souffre souvent d’une baisse significative de la tension artérielle, d’une élévation de la température corporelle ou d’une forte agitation. Le patient peut même être plongé dans un état comateux. De plus, les insuffisances surrénales provoquent une déshydratation importante, des vomissements ou simplement des nausées.

Les types d’insuffisance surrénale

La cause majeure d’une insuffisance surrénale aiguë est une mauvaise adaptation du traitement de l’insuffisance surrénale chronique. Cette dernière décrit le fonctionnement insuffisant des glandes surrénales de façon chronique. Elles ne sont donc plus en mesure d’assurer la rassurer la production et la synthèse d’hormones.

La maladie peut également survenir à cause d’un besoin aigu d’aldostérone ou de cortisol. Cela arrive notamment lorsque l’organisme est confronté à une infection sévère de certaines atteintes telles que les interventions chirurgicales entre autres. C’est pourquoi, chez les insuffisants surrénaux chroniques, dans ces situations, on augmente transitoirement leur dose d’hydrocortisone.

L’insuffisance surrénale chronique généralement associée à la maladie d’Addison est la pathologie la plus fréquente. L’affection survenant le plus rarement est l’hyperplasie surrénalienne congénitale. Certains patients sont génétiquement sujets à certains déficits isolés des hormones surrénaliennes.

L’insuffisance surrénale peut être le résultat d’un dysfonctionnement de l’hypophyse ou de l’axe hypothalamo-hypophysaire. Dans ce cas, la sécrétion d’aldostérone est relativement stable.

L’insuffisance surrénale aiguë peut être entre autres provoquée par la nécrose hémorragique au cours d’une septicémie. La septicémie correspond à une infection d’origine bactérienne généralisée de l’organisme. Elle est causée par la propagation de germes pathogènes dans le sang occasionnant des dégâts cellulaires sévères chez le sujet affecté.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Manifestations symptomatiques

Parmi les symptômes de l’insuffisance surrénalienne chronique périphérique, l’on dénote une hyperpigmentation classique de la peau qui prédomine au niveau des cicatrices et des plis de flexion. Les patients se plaignent couramment d’asthénie physique et psychique, soit d’un état de fatigue récurrent.

Ils souffrent notamment d’hypotension, ce qui correspond à une chute de la tension artérielle. Il existe aussi une prévalence de troubles digestifs, soit de nausées, de vomissements, de diarrhée et de douleurs abdominales accompagnées d’un manque d’appétit.

Les patients atteints d’insuffisance surrénale affichent généralement une forte fièvre ou au contraire une hypothermie. Ils risquent parfois de faire une tachycardie caractérisée par une accélération anormale du rythme cardiaque.

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.