Cortisolémie : mesure du taux de cortisol dans le sang

Concilio - Cortisolémie : mesure du taux de cortisol dans le sang

Le saviez-vous ?

Jusqu’à 80% des adultes connaissent un épisode de fatigue surrénale au cours de leur vie, et cette maladie reste pourtant l’une des plus sous-diagnostiquées.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

La cortisolémie correspond au dosage sanguin du cortisol. Cette hormone stéroïde fabriquée à partir du cholestérol est sécrétée les glandes corticosurrénales. Cette substance chimique biologiquement active est une hormone stéroïdienne constituée de matière grasse organique dont la sécrétion dépend en outre de l’ACTH ou adrénocorticotrophine. L’ACTH est sécrétée par l’hypophyse, une glande endocrine située à la base du cerveau.

En outre, le cortisol accomplit certaines fonctions essentielles au sein de l’organisme. Il a un impact non négligeable sur le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

En particulier, le cortisol permet de réguler en partie le taux de glycémie c’est-à-dire niveau de sucre présent dans le sang en augmentant le processus de néoglucogenèse, c’est-à-dire la synthèse de glucose dans le foie.

Le cortisol contrôle aussi la pression artérielle et la croissance osseuse.

En général, le cortisol augmente en réponse physiologique au stress. Cette hormone aide l’organisme à gérer cet état en mobilisant l’énergie indispensable pour sustenter la masse musculaire, la zone cérébrale, mais également le cœur. Une même personne peut montrer des fluctuations significatives du taux de cortisol produit au cours d’une journée. Le taux est toujours plus grand le matin que le soir.

Classification

La cortisolémie peut indiquer deux situations pathologiques : l’hypercortisolémie ou l’hypocortisolémie.

L’élévation du cortisol couramment appelé l’hypercorticisme est associé au syndrome de Cushing qui traduit un trouble endocrinien. Ces troubles peuvent entrainer certaines pathologies comme l’hypertension artérielle, l’obésité et l’hyperglycémie. Les causes les plus récurrentes l’hypercortisolémie sont les tumeurs bénignes ou malignes de la surrénale ou encore la corticothérapie prolongée.

L’hypocortisolémie dénote une baisse de cortisol dans le corps. L’hypocortisolémie est la manifestation d’une insuffisance surrénalienne dont les origines sont périphériques (Ex : la maladie d’Addison) ou centrales (les insuffisances hypophysaires). La maladie d’Addison est une insuffisance surrénalienne chronique primaire des glandes corticosurrénales conduisant ainsi à un déficit en aldostérone et en cortisol.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.