Hernie hiatale : trouble de l’appareil digestif

Concilio - Hernie hiatale : trouble de l’appareil digestif

Le saviez-vous ?

La hernie hiatale est la lésion la plus fréquente de l’appareil digestif puisqu’elle concerne 20 à 60% de la population en France.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Généralités

La hernie hiatale correspond au passage permanent ou intermittent d’une partie de l’estomac dans l’orifice œsophagien (hiatus) du diaphragme. Celui-ci survient lorsque les moyens de fixation de l’estomac et du bas œsophage sont défaillants. Cette maladie se traduit par la remontée de la partie supérieure de l’estomac dans le hiatus œsophagien. En s’élargissant, cet orifice peut laisser passer une partie de l’estomac ou l’organe tout entier.

Il en existe deux types :

  • La hernie hiatale par glissement (90 % des cas) : cette affection se caractérise par le passage de la partie haute de l’estomac de l’abdomen au thorax. Elle est relativement bénigne
  • La hernie hiatale par roulement (10 % des cas) : elle se manifeste par le roulement de la grosse tubérosité de l’estomac à travers l’orifice diaphragmatique.

Causes

Les causes de hernie hiatale diffèrent selon le type de trouble :

  • La hernie hiatale par glissement serait due à une augmentation de la pression dans l’abdomen, un raccourcissement congénital de l’œsophage, un traumatisme ou de l’obésité.
  • La hernie hiatale par roulement proviendrait surtout d’un défaut congénital du hiatus du diaphragme.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes

La hernie hiatale se manifeste le plus souvent par un reflux gastro-œsophagien :
Sensation de brûlure derrière le sternum (pyrosis) correspondant à des régurgitations acides au fond de la gorge. Le reflux est favorisé par la position allongée.

Cependant, d’autres signes peuvent aussi permettre d’orienter le diagnostic :

  • Dysphagie (sensation de gêne ou de blocage lors de la déglutition)
  • Œsophagite
  • Douleur dans le creux de l’estomac (épigastralgie)
  • Discrète anémie due à des micro-saignements digestifs, accompagnée de pâleur et de fatigue

Diagnostic et traitement

Le diagnostic d’une hernie hiatale nécessite le recours à une fibroscopie. Un examen du transit au niveau de l’œsophage peut aussi être effectué. Le traitement de la maladie est surtout symptomatique. Le médecin prescrira au patient des médicaments tels que des anti-acides (inhibiteurs de la pompe à protons).

Pour les hernies hiatales par glissement, une intervention chirurgicale peut être envisagée en cas de reflux important chronique ou récidivant ou d’œsophagite grave malgré traitement médical maximal.

En ce qui concerne les hernies par roulement, elles sont opérées la plupart du temps. L’intervention consiste à fixer la grosse tubérosité de l’estomac à la face inférieure du diaphragme. On appelle cette opération « gastropexie ».

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.