Ulcère gastro-duodénal - Ulcère peptique

Concilio - Ulcère gastro-duodénal - Ulcère peptique

Le saviez-vous ?

Si l’intervention chirurgicale pour un ulcère gastro-duodénale perforé a lieu dans les huit heures après la perforation, le taux de mortalité est de 10%, mais si le délai est de 24 heures, le taux s’élève à 50%.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Causes et facteurs de risque

L’ulcère gastro-duodénal est une plaie qui se forme au niveau de l’estomac (on parle alors d’ulcère gastrique) ou au niveau du duodénum (ulcère duodénal). C’est une pathologie fréquente qui touche en majorité les personnes âgées de plus de 40 ans. L’ulcère duodénal est toutefois plus courant que l’ulcère gastrique.

Les bactéries Helicobacter pylori sont les principales causes d’un ulcère. Elles s’attaquent à la couche de mucus qui protège les parois de l’estomac et de l’intestin grêle de l’acidité.

La prise d’anti-inflammatoires stéroïdiens (corticothérapie) et non stéroïdiens (aspirine, ketoprofene….) peuvent aussi être à l’origine d’un ulcère gastro-duodénal. Ces médicaments traversent les parois de l’estomac et libèrent des substances qui détruisent les cellules. Une infection avec les bactéries H. pylori associée à la prise d’AINS augmente de façon considérable le risque de contracter la maladie.

D’autres facteurs de risque tendraient également à favoriser le déclenchement de la pathologie :

  • Consommation de tabac, alcool, café
  • Prise d’acide acétylsalicylique (AAS)
  • Syndrome de Zollinger-Ellison

La consommation de nourriture épicée et aussi le stress, bien que n’étant pas à l’origine des ulcères, peuvent toutefois aggraver les symptômes.

Symptômes et diagnostic

L’ulcère est une maladie qui évolue par poussées. Les symptômes sont très variables :

  • Épigastralgie (douleur lancinante ou cuisante à l’abdomen)
  • Nausées
  • Saignement de l’ulcère avec vomissement de sang ou Émission de selles noires (méléna)

Outre l’examen physique, plusieurs tests complémentaires permettent d’étayer le diagnostic. Une endoscopie œso-gastro-duodénale permet de visualiser l’ulcère, de faire des biopsies pour recherche un diagnostic différentiel (ne pas méconnaître un cancer gastrique) et de rechercher Hélicobacter Pylori.

L’ulcère perforé est l’une des complications de la maladie. Il nécessite une prise en charge urgente. Un ulcère perforé s’accompagne généralement d’une péritonite, se manifestant par une douleur généralisée de l’abdomen ainsi que d’une fièvre.

D’autres complications peuvent aussi survenir dans le cas d’un ulcère gastro-duodénal : hémorragie, anémie ferriprive, sténose pylorique.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

Le traitement de l’ulcère gastro-duodénal vise à éliminer les bactéries Helicobacter pylori en cas de présence de cette bactérie par une antibiothérapie. Une fois le diagnostic établi, le médecin prescrit le plus souvent des inhibiteurs de la pompe à protons, comme l’oméprazole, l’ésoméprazole, le lansoprazole, etc. Ils ont pour rôle d’inhiber la sécrétion acide. Pour prévenir les risques de récidive, un traitement par anti-acide au long cours peut être envisagé.

Si l’ulcère est causé par la prise fréquente d’AINS, seuls les inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits. L’usage des médicaments en cause devra également être stoppé. Des mesures hygiéno-diététiques doivent être appliquées : arrêt du tabac, de l’alcool, etc.

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.