Version par manœuvre externe (VME) : une technique obstétricale

Concilio - Version par manœuvre externe (VME) : une technique obstétricale

Le saviez-vous ?

Plus de 20% des françaises âgées de 16 à 60 ans n’ont pas profité d’un suivi gynécologique depuis au moins deux ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralités

La version par manœuvre externe (VME) représente une technique obstétricale dont l’objectif est de retourner un fœtus en position du siège, c’est-à-dire fesses en bas, en position céphalique ou tête en bas. Cette pratique permet de diminuer les risques d’un accouchement par le siège et donc le recours à la césarienne.

Déroulement

La VME consiste en la manipulation de l’utérus avec les mains. Elle est réalisée aux alentours de 37 semaines d’aménorrhée en clinique ou à l’hôpital par un obstétricien, et ce, sous contrôle échographique. Allongée sur le dos, les jambes légèrement fléchies et la vessie vide, la patiente doit être le plus détendue possible. Le spécialiste effectue des appuis en douceur sur le ventre de la maman pour mobiliser le pôle inférieur du fœtus en vue de le faire remonter dans un premier temps. Par la suite, il procède à un accompagnement progressif de la tête fœtale dans un mouvement de rotation en avant tout en maintenant l’élévation des fesses dans le sens inverse. Si la VME échoue, une radiopelvimétrie (scanner du bassin) est recommandée afin d’évaluer les dimensions du bassin maternel ainsi qu’une échographie fœtale pour déterminer le poids fœtal. Ces examens permettent de déterminer la décision de la voie d’accouchement en cas d’une présentation du siège.

Quelques précautions sont à prendre avant, pendant et après la procédure :

  • Vérification à l’échographie de la présentation fœtale, de la localisation placentaire ainsi que de l’abondance du liquide amniotique
  • Évaluation du degré de descente du mobile fœtal à travers un toucher vaginal
  • Monitoring fœtal visant à s’assurer de l’absence de souffrance fœtale préexistante
  • Manipulation sous contrôle échographique
  • Suivi du monitoring fœtal immédiatement après la VME, puis le soir et le lendemain
  • En cas de groupe sanguin de Rhésus négatif, injection de gammaglobulines anti-D

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Avantages

Près de 2,5% des fœtus affichent une présentation par le siège en fin de grossesse. Pourtant, un tel accouchement multiplie la morbidité et la mortalité néonatale par quatre par rapport à un accouchement en présentation céphalique. Étant donné les faits, une femme enceinte possède un risque multiplié par 3 d’accoucher par voie césarienne lorsque le fœtus se présente par le siège au terme de sa grossesse qu’en cas de présentation par la tête. L’objectif de la VME est donc de réduire les risques d’accouchement par le siège et d’une césarienne en offrant la possibilité d’un accouchement par présentation céphalique. À noter que le taux de succès de cette pratique est de 50% environ.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.