Cancers ORL

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Les cancers ORL se divisent en deux groupes : les cancers du système digestif (bouche, joues, palais, amygdales, langue, pharynx, hypopharynx et oropharynx) et les cancers des fosses nasales (sinus, larynx et nasopharynx).

En France, plus de 14 000 nouveaux cas de cancers ORL sont diagnostiqués par an. Les cancers ORL sont généralement diagnostiqués chez les personnes âgées de plus de 50 ans, majoritairement des hommes. Les cancers ORL se trouvent à la 4e place des cancers les plus fréquents en France.

Les facteurs de risque

La consommation excessive d’alcool et le tabagisme sont les principaux facteurs de risque des cancers ORL. En outre, le cumul des deux augmente davantage le risque de développer un cancer ORL.

La molécule d’alcool est transformée par l’organisme en acétaldéhyde. Ce dernier agit sur l’ADN et provoque des mutations. Cela aboutit à la libération de radicaux libres qui attaquent les cellules. L’alcool a également un effet irritant sur les muqueuses avec lesquelles il entre en contact.

Le tabac est le principal facteur de risque de cancer. L’acétone, l’ammoniac et l’acide cyanhydrique contenus dans le tabac irritent les voies respiratoires. Le tabac contient également des substances hautement cancérigènes telles que l’arsenic, le chrome, le plomb, le nickel, le cadmium ou encore le goudron.

Les autres facteurs de risque sont :

  • le virus papillomavirus humain
  • l’exposition aux poussières de bois.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Les symptômes des cancers ORL

Les signes varient selon la localisation du cancer :

  • Larynx : difficulté respiratoire, difficulté à avaler et douleur ou gêne au moment d’avaler.

  • Gorge : difficulté à déglutir, sang dans la salive, gonflement des ganglions du cou et douleur à l’oreille.

  • Nez : douleur, saignement de nez et maux de tête.

  • Enrouement de la voix ou des épisodes d’aphonie.

  • Grande fatigue et perte de poids.

Le traitement

En cas de cancers ORL, les traitements de référence sont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Dans le cas de carcinomes épidermoïdes, la chirurgie est réalisée dans le cas où la tumeur mesure moins de 4 cm et sans propagation dans les ganglions. Une radiothérapie est réalisée dans le cas où il n’est pas possible d’atteindre la tumeur.

Pour les cancers du cavum (nasopharynx), le traitement de référence est la radiothérapie si les ganglions ne sont pas touchés. Une radio-chimiothérapie est effectuée si les ganglions sont affectés.

Les traitements varient selon la situation, l’état du patient, l’étendue de la maladie, la taille de la tumeur…

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.