Lymphome B diffus à grandes cellules : tumeur affectant les lymphocytes B

Concilio - Lymphome B diffus à grandes cellules : tumeur affectant les lymphocytes B

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Généralités

Le lymphome est un cancer qui affecte le système lymphatique et se développe aux dépens des lymphocytes. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans la défense immunitaire. Le lymphome se divise en deux grandes catégories : le lymphome hodgkinien et le lymphome non hodgkinien.

Le lymphome B diffus à grandes cellules est le lymphome non hodgkinien le plus fréquent. Lorsqu’elles sont observées au microscope, les cellules du lymphome sont très grosses comparées aux lymphocytes normaux. Les cellules se propagent également dans tous les ganglions et les tissus lymphatiques d’où l’appellation lymphome B diffus à grandes cellules.

Ce type de cancer peut survenir à tout âge avec un âge moyen au diagnostic de 60 ans avec une prédominance masculine.

Le lymphome B diffus à grandes cellules se développe généralement dans les ganglions lymphatiques. Cependant, il se localise également dans d’autres régions du corps (25% des cas) : la rate, le foie, la moelle osseuse, le tube digestif, la sphère ORL, au niveau de la peau, des seins et des testicules. Le lymphome B diffus à grandes cellules évolue très rapidement.

Quelques facteurs de risque susceptibles de favoriser la maladie ont été identifiés : le HIV, l’hépatite C, le virus Epstein-Barr, l’exposition aux pesticides et les déficits immunitaires. Le lymphome diffus à grandes cellules n’est ni héréditaire ni contagieux.

Les différents types de lymphomes B diffus à grandes cellules

Il existe plusieurs types de lymphome B diffus à grandes cellules selon la localisation de la tumeur :

  • Le lymphome médiastinal à grandes cellules B se développe au niveau du thymus ou des ganglions lymphatiques médiastinaux.
  • Le lymphome primitif du système nerveux central.
  • Le lymphome intravasculaire qui touche les vaisseaux sanguins.
  • Le lymphome primitif des séreuses qui touche soit le liquide pleural du thorax, soit le péritoine du système digestif, soit le péricarde qui recouvre le cœur.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes

Les manifestations du lymphome B diffus à grandes cellules sont : des sueurs nocturnes, de la fièvre, une perte d’appétit, une perte de poids, de la fatigue, un gonflement d’un ou de plusieurs ganglions lymphatiques, une difficulté respiratoire, des ballonnements, des douleurs dorsales…

Traitement

Le traitement diffère en fonction de nombreux facteurs : la localisation de la tumeur, son étendue, son stade et l’état général du patient. La chimiothérapie et l’immunothérapie constituent le traitement principal du lymphome B diffus à grandes cellules. Le traitement donne d’assez bons résultats. Cependant, les récidives sont fréquentes d’où l’importance de faire un suivi strict après la rémission.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.